css

Affaire des importations sur le sucre : l’Unacois va déblatérer la Css …

La guerre du sucre entre l’Union nationale des commerçants et industriels du Sénégal (Unacois) et la Compagnie sucrière sénégalaise (Css) est loin de s’estomper, et pour cause. L’Unacois Jappo décidé de casser du  sucre sur le dos de Mimran, a promis toute la lumière sur les vrais enjeux politico-économiques du marché du sucre au Sénégal. Un avant- goût de ce grand déballage.

Le mercredi 12 août dernier, Le Quotidien annonçait que le président de la République Macky Sall avait, personnellement, demandé à ses ministres de l’Economie et des Finances, ainsi que du Commerce, de veiller à l’interdiction des importations de sucre tant que la Compagnie sucrière du Sénégal (Css), la seule entreprise sénégalaise qui produit du sucre, n’avait pas écoulé la totalité de son stock. L’Unacois Jappo dément et parle d’intoxication de journalistes à la solde de Mimran. En réalité, selon un document de l’Unacois parcouru par Rewmi Quotidien, la Compagnie sucrière sénégalaise, pour faire passer sa turpitude, fait distiller par les journalistes de son réseau, l’idée comme quoi le Président de la République aurait interdit les importations. En effet, le  Journal le quotidien, dans sa livraison de ce samedi 29 août 2015, est allé même jusqu’à faire croire que le Ministre du Commerce Alioune Sarr serait en désaccord avec le Président de la République. «Rien de plus grave et faux. Il n’en est absolument rien», démonte l’Unacois Jappo, précisant que le Président de la République ne saurait gérer les importations. Toujours est-il que selon l’Unacois, la Compagnie Sucrière Sénégalaise (CSS) a mis l’Etat du Sénégal devant le fait accompli en faisant venir au port de Dakar, sans autorisation préalable, une cargaison de 22.000 tonnes de sucre voulant ainsi empêcher l’Etat d’autoriser les commerçants sénégalais à importer du sucre.

…Alioune Sarr se lave à grande à eau…

Le ministre du commerce a été accusé de passer outre les instructions du chef de l’Etat d’interdire les importations de sucre, en faisant fait signer des Dipas dans la foulée, permettant du déblocage de plus de 20.000 tonnes de sucre importé. Que Nenni ! Il n’en est rien, selon les services de son département. «Toutes les autorisations accordées par les services techniques du ministère chargé du commerce sont conformes aux décisions issues des rencontres de concertation et validées par les autorités compétentes», souligne un communiqué parvenu à nos soins. Et la même source de rappeler qu’Alioune Sarr ne saurait en aucune manière être tenu pour responsable d’une éventuelle suroffre provoquée par le dépassement du gap à importer au profit de la Css, et se garde de toute discrimination entre les différents opérateurs présents dans un même segment de marché. En tout cas, l’Unacois a promis de dire toute la vérité et rien que la vérité sur l’affaire des importations du Sucre.  La conférence de presse qui était prévue ce matin, à cet effet, a reportée à une date ultérieure. Une Reculade pour mieux sauter?

Salamraky

Voir aussi

macky-et-decroix

RENCONTRE ENTRE MACKY ET MANKOO WATTU SENEGAL Les Législatives prévues le 02 juillet 2017

Le président Macky Sall a rencontré, hier, son opposition au Palais, durant plus de trois …