Accueil / ACTUALITES / Affaire Dominique Lopy : Kolda attend les condoléances d’Ousmane Ngom

Affaire Dominique Lopy : Kolda attend les condoléances d’Ousmane Ngom

L’affaire dure depuis deux semaines et depuis lors, le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Ousmane Ngom, n’a pas jugé utile de se rendre auprès de la famille du disparu et des jeunes de Kolda pour leur présenter ses condoléances au nom de la police. Une attitude que le président de la Convention régionale des jeunes de Kolda (Crjk), Abdoulaye Cissé, prend pour un manque de considération notoire de sa part envers les populations.

Source : Walfadjri
L’affaire Dominique Lopy, vieille de deux semaines, est loin d’être classée à Kolda comme semblent le vouloir nombre d’autorités.

Parlez-en et on vous colle vite l’étiquette de pyromane. L’affaire a pourtant ‘dévoré’ deux jeunes, un troisième a une balle dans les côtes.

L’apaisement est ici synonyme d’omerta. Niet, semblent dire les membres de la Convention régionale des jeunes de Kolda (Crjk). Cette structure n’a pas sa langue dans sa poche. Elle s’est rajoutée à la chaîne de réactions suscitées par la mort de Dominique Lopy en garde à vue au commissariat urbain de Kolda, celle de Djitala Mané, et le cas du jeune collégien Ousmane Diao, alité à l’hôpital régional où elle attend l’extraction hypothétique de la balle encore logée dans son corps.

Pour Abdoulaye Cissé, président de la Crjk, ‘les jeunes de Kébémer et les baye fall de Darou Mousty sont nés dans la bonne région’. ‘Lorsqu’Issa Mbaye Samb, alors ministre de la Santé, a été démis de ses fonctions, les jeunes de Kébémer ont brûlé le drapeau national, emblème sacrée du pays. Personne n’a été tué. Des baye fall se sont attaqués aux gendarmes à Darou Mousty pour libérer leurs camarades arrêtés, il n’y a pas eu mort d’homme’, évoque pour s’en offusquer Cissé. Et le président de la Cjrk d’ajouter que ‘les jeunes de Kolda ont le tort de ne pas être nés dans la bonne région, autrement, les ministres concernés par cette affaire seraient venus à Kolda pour présenter leurs condoléances’. En effet, les membres de la Crjk s’attendaient à une descente sur le terrain de Me Ousmane Ngom pour présenter au nom de la police les condoléances à la famillle du disparu et aux jeunes koldois. Mais jusqu’à présent rien. Une attitude que Abdoulaye Cissé prend pour un manque de considération notoire envers les populations.

‘Si les faits s’étaient déroulés à Touba, plusieurs ministres auraient fait le déplacement’, explique-t-il, dénonçant ‘le lien savamment entretenu entre l’affaire Dominique Lopy et la rébellion en Casamance. Chaque fois que des incidents de cette nature éclatent à Kolda, on agite l’histoire du Mfdc. On nous parle de Mamadou Nkrumah Sané du Mfdc, c’est une intoxication notoire vouée à l’échec. Cette affaire n’a rien à voir avec la rébellion’, rejette Abdoulaye Cissé. ‘D’ailleurs, les premiers rebelles, ce sont les jeunes de Kébémer, eux qui ont osé brûler le drapeau national’, rectifie-t-il ajoutant qu’’en vérité, Kolda passe pour un champ d’expérimentation des armes’. Et Cissé de rappeler le cas du jeune Abdoulaye Tamba, mort en 2005 à Mampatim (70 km à l’est de Kolda) où des jeunes qui exigeaient l’électrification de leur localité s’étaient affrontés avec les gendarmes. Mais cette fois, la Cjrk semble décidée à faire jaillir la lumière sur la mort ténébreuse de Dominique Lopy. ‘Un pool d’avocats, alerte-t-il, s’est déjà constitué pour avoir accès au rapport d’autopsie’.

C’est la même volonté qu’affiche l’opposition. De l’avis d’Ali Haïdar, ’ce qui s’est passé à Kolda est une injustice à dénoncer avec la dernière énergie’. Et le chef des écologistes déclare qu’un pool d’avocats sera constitué par le Front Siggil Sénégal pour défendre, gratuitement, les intérêts des familles des victimes. A en croire l’écologiste, le Front Siggil Sénégal est en train de s’organiser pour soutenir les parents des victimes. Mais, d’ores et déjà, la Cjrk demande le départ de Me Ousmane Ngom, ministre de l’Intérieur.


À voir aussi

7 ans de prison requis contre Khalifa Sall

Le procureur Serigne Bassirou Guèye a demandé au juge de condamner Khalifa Sall à au …

Procès de Khalifa Sall : la réquisition du Procureur attendu ce vendredi

REWMI.COM Aujourd’hui, le procès du premier magistrat de Dakar Khalifa Sall et de ses 7 …