Accueil / ACTUALITES / Affaire Habré: « On n’a pas interdit aux avocats commis d’office de plaider » (bâtonnier)
Hissène Habré salue à la sortie de son interrogatoire préliminaire à son procès, à Dakar, le 3 juin 2015. AFP PHOTO / SEYLLOU

Affaire Habré: « On n’a pas interdit aux avocats commis d’office de plaider » (bâtonnier)

Les trois avocats commis d’office par la chambre africaine extraordinaire d’assises (Mes Mbaye Sène, Mounir Balal et Abdou Gning) pour défendre Hissein Habré ont reçu l’ordre de ne pas plaider en faveur de l’inculpé Hissène Habré, nous rapporte un quotidien de la place. Selon notre source, si les avocats commis d’office passent outre l’interdiction du bâtonnat, ils s’exposent à des sanctions disciplinaires prévues par le règlement intérieur du barreau. Lesquelles sanctions peuvent aller de l’interdiction temporaire (pour une durée déterminée) d’exercer la fonction d’avocat ,à l’interdiction définitive (la radiation). Cependant, cette information a été démentie par le bâtonnier Me Ahmet Bâ selon qui, les avocats peuvent bel et bien plaider. A l’en croire il n’a pas intimé aux avocats commis d’office de ne pas plaider. Il s’exprimait, ce matin, lors de la sortie de promotion des avocats au palais de justice de Dakar. Par ailleurs, il indique que si Habré a constitué ses avocats, ces derniers doivent officialiser leur constitution.

 

Rewmi.com/C.M.Sarr

Share This:

À voir aussi

INEGALITE ET CHOMAGE- Dakar, point de débat des stratégies du développement de l’Afrique

Dakar est au cœur des stratégies pour le futur de l’Afrique. « Notre  tâche sera …