Accueil / ACTUALITES / AFFAIRE LAMINE DIACK « Le Monde » s’excuse auprès de Macky Sall…

AFFAIRE LAMINE DIACK « Le Monde » s’excuse auprès de Macky Sall…

Après l’avoir « Sali », « Le Monde » est revenu à la décharge pour laver Macky Sall à grande eau. Le quotidien français a présenté ses « excuses ».
Rebondissement dans l’affaire Lamine Diack. En effet, le journal français « Le Monde », a apporté, hier, une précision à sa première affirmation dans laquelle il accusait le président Macky Sall d’avoir bénéficié de financements (occultes) Russes pour sa campagne électorale en 2012. Dans l’encadré presque anonymement placé en bas de l’article paru vendredi, il est écrit : « Précision : cet article est un résumé de l’enquête  vendredi 18 décembre sur le monde.fr et dans la version imprimée du Monde (daté du 19 décembre). Une première version de ce résumé évoquait un lien avec la campagne de Macky Sall de 2012.  Or, les déclarations de Lamine Diack n’impliquent pas directement la campagne du président sénégalais, mais des réseaux d’opposition à son adversaire de l’époque, Abdoulaye Wade. Nous présentons nos excuses à nos lecteurs pour cette confusion. La version complète, elle, ne mentionne pas de lien avec la campagne de Macky Sall. » La rédaction du Journal « Le Monde » ne s’est pas limitée à cette « précision » et à ses « excuses ». Elle a, en effet, modifié le bout de phrase sur lequel rebondit depuis quelques jours l’opposition sénégalaise pour tirer à boulets rouges sur Macky Sall, en l’accusant notamment d’être « mal élu ». Mais ce n’est pas tout. Même l’auteur de l’article incriminé du journal français « Le Monde », Stéphane Mandard, réagissant à la Rfm a voulu recadrer ses propos. « Lamine Diack a parlé de financement de l’opposition, il ne donne pas de noms dans ses aveux. Il n’a pas cité nommément Macky Sall », a précisé le journaliste. Avant d’expliquer à nos confrères que « Le Monde » « n’est pas dans une logique de manipulation ». « Il y a apparemment aucune manipulation dans cette affaire de la part du Monde », a-t-il ajouté. Stéphane Mandard a également estimé qu’il peut avoir d’autres révélations de la part de Lamine Diack sur cette affaire, car, la justice (française) « très aguerrie ». À signaler que dans la première version, publiée vendredi (édition numérique) et samedi (édition papier), le chapeau est libellé comme suit : « C’est un coup de tonnerre dans le milieu du sport mondial et de la politique sénégalaise. Selon les déclarations de Lamine Diack aux enquêteurs français, des fonds russes auraient contribué en 2012 au financement de la campagne de Macky Sall contre le président sortant, Abdoulaye Wade. » Dans la première version modifiée cette nuit (hier) la dernière partie de la phrase (« au financement de la campagne de Macky Sall contre le président sortant, Abdoulaye Wade) a été remplacée par  (« au financement de l’opposition pour battre le président sortant, Abdoulaye Wade. ») Si « Le Monde » disculpe Macky Sall, il vise maintenant directement l’opposition du président Wade en 2012. Une opposition dans laquelle était bel et bien Macky Sall. « Le Monde » a réorienté la question dans un cadre plus général en ciblant des réseaux de l’opposition unie autour du M23 et de Benno Bokk Yakaar (Bby).
Mouhamadou BA

Share This:

À voir aussi

Le Premier ministre dément toute idée d’un report des élections

Le Premier ministre est formel. Les élections législatives auront bel et bien lieu le 30 …

Kaolack- Abdoulaye Mountakha Niasse soupçonné de tentative de récupération

La conférence de presse annoncée par Abdoulaye Mountakha Niasse suscite une vive réaction de la …