ACTUALITE

AFFAIRE LAMINE DIACK Oumar Sarr placé sous mandat de dépôt…les journalistes de D-Media libres

  • Date: 22 décembre 2015

L’affaire Lamine Diack a eu des conséquences au Sénégal. Après son arrestation, samedi dernier, le coordonnateur du Parti démocratique sénégalais (Pds), Oumar Sarr, a été placé sous mandat de dépôt par le doyen des juges. Poursuivis dans la même affaire, les trois journalistes de D-Media sont sortis de la Dic mais restent à la disposition du parquet.
Arrêté très tôt, samedi dernier, le coordonnateur national du Parti démocratique sénégalais (Pds), Oumar Sarr, a été auditionné, hier, par Samba Sall, doyen des juges. Au terme de cet interrogatoire, Oumar Sarr a été placé sous mandat de dépôt pour les délits de faux et usage de faux et diffusion de fausses nouvelles. Cette décision a été mal accueillie par les militants du Pds qui s’étaient déplacés, hier, au palais de justice de Dakar, pour apporter leur soutien à leur coordonnateur. Certains d’entre eux ont haussé le ton et on pouvait entendre des propos injurieux de la part de certains responsables libéraux. Par ailleurs, Oumar Sarr était en garde-à-vue, depuis samedi dernier, suite à un communiqué du Pds relatif à l’article du journal « Le Monde » concernant le supposé financement de l’opposition en 2012 par de l’argent en provenance de la Russie. « L’ex patron de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF), Lamine Diack, a participé à hauteur de 1,5 milliard d’Euros pour financer la campagne de l’opposition sénégalaise contre le président sortant Abdoulaye Wade en 2012 avec l’argent russe », avait écrit « Le Monde » dans sa livraison de jeudi.
Les trois journalistes de D-Media sont sortis libres…
Cette information a fait couler beaucoup d’encre et de salive. C’est sur ces entrefaites que des membres de l’opposition s’en étaient pris à l’actuel président de la République du Sénégal, Macky Sall. Certains demandent à ce que le Président Sall s’explique ; d’autres, en revanche ont réclamé la démission du président Sénégalais. Cependant, « Le Monde » a apporté des précisions soutenant que les déclarations de Lamine Diack aux enquêteurs français n’impliquent pas directement la campagne du président sénégalais Macky Sall, mais des réseaux d’opposition à son adversaire de l’époque, Abdoulaye Wade. Toutefois, cette affaire qui est loin de connaître son épilogue a eu des conséquences au Sénégal. Le coordonnateur national du Parti démocratique sénégalais (Pds), Oumar Sarr a été placé, hier, sous mandat de dépôt. Tandis que les journalistes de D-Media sont sortis libres de la Direction des investigations criminelles (Dic) où ils étaient entendus par les enquêteurs concernant toujours l’affaire Lamine Diack. Toutefois, Mamadou Mansour Diop, Pape Bess Diba et Ndèye Astou Guèye restent à la disposition du parquet pour d’éventuelles convocations.
Cheikh Moussa SARR

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15