Accueil / ACTUALITES / Affaire Mamadou Diop : Le procès des deux policiers renvoyé au 4 août

Affaire Mamadou Diop : Le procès des deux policiers renvoyé au 4 août

L’affaire Mamadou Diop, étudiant tué le 29 janvier 2012 à la Place de l’Obélisque, a été appelé cet après-midi, devant le Tribunal correctionnel de Dakar. Mais, le procès a été encore renvoyé au 4 août prochain, à la demande procureur de la République. Le report est intervenu à la suite d’un débat ponctué par les tergiversations du président du Tribunal correctionnel, qui pourtant avait décidé, lors de la dernière audience, d’un renvoi ferme, en présence ou non des policiers.
En fait, le procureur Abdoul Aziz Danfakha a sollicité avec insistance et obtenu le report pour la comparution de l’agent Wagane Souaré, présentement absent du pays, pour des raisons professionnelles. Le prévenu a été coopté pour une mission. « Nous exigeons la comparution du policier Souaré. Le parquet prend l’engagement de faire toutes les diligences nécessaires pour faire comparaître le prévenu », a dit le procureur.
Devant un dossier Mamadou Diop en état d’être jugé, le juge n’a eu d’autre choix que de prononcer le renvoi, malgré l’opposition de quelques avocats, qui ont sollicité des garanties de représentation à la justice. Toutefois, la Directrice nationale de la Police, Anna Sémou Faye a pris l’engagement, selon l’Agent judiciaire de l’Etat, de faire revenir, dans les plus brefs délais, l’agent incriminé, pour les besoins de son procès.
Les avocats de la partie civile, notamment Mes Assane Dioma Ndiaye, Mame Adama Guèye et Abdoulaye Tine du Barreau de Paris, se sont finalement plié à la demande du Dgp, qui a promis un retour immédiat du policier en question. Même s’ils trouvent anormal qu’un policier qui a maille à partir avec la justice puisse être envoyé en mission. Le policier a une nouvelle fois fait faux bond au juge du Tribunal correctionnel de Dakar. Il n’a pas non plus été représenté, par des avocats.

Avec Dakaractu

À voir aussi

CONSOMMER LOCAL- La fausseté des Dirigeants

Face à une difficulté de faire fructifier la production végétale, animalière, halieutique et agricole locale …