Accueil / SOCIETE / AFFAIRE MAMADOU DIOP- Mouhamadou Barro tacle Ousmane Ngom

AFFAIRE MAMADOU DIOP- Mouhamadou Barro tacle Ousmane Ngom

Depuis plus de 3 ans, les membres du M23 (Mouvement du 23 juin) et la famille de Mamadou Diop, tué pendant les manifestations de l’opposition, attendaient ce procès. C’est finalement, hier, que le verdict est tombé. Certes un satisfécit, mais certains membres du M23 n’ont pas manqué de remonter les bretelles à Me Ousmane Ngom, que l’opposition de l’époque considère comme le véritable coupable.

La famille et les amis du martyr Mamadou Diop ne sont pas contents de l’ancien ministre de l’Intérieur, Me Ousmane Ngom. Et c’est le journaliste Mouhamadou Barro qu’on ne  présente plus au Sénégal et  fervent militant du M23 qui a réagi sur le verdict de l’affaire Mamadou Diop. « Nous sommes satisfaits de ce verdict, mais malheureux ce sont des exécutants qui ont payé les pots cassés pendant que les véritables commanditaires courent toujours dans les rues de Dakar », peste-t-il. Parmi ces fugitifs, il cite nommément certains dignitaires du régime libéral. « C’est l’ancien ministre  d’État, ministre de l’Intérieur, Me Ousmane Ngom, qui coordonnait la répression contre les manifestants. Voilà un homme qui veut rebondir politiquement en transhumant vers l’Apr pour laver son image », soutient-il.

La semaine dernière, des proches d’Ousmane Ngom, regroupés au sein d’une cellule de communication, dont-on ignore les membres, avaient révélé que le père de Mamadou Diop avait reçu 60 millions F Cfa du défunt régime. Une chimère selon le journaliste et membre du M23 Mouhamadou Barro, qui voit à travers cette déclaration une campagne d’intoxication et de manipulation de l’ancien tout-puissant ministre de Wade. « Il a fomenté un gros mensonge sur le dos de la famille en disant  que le père de Mamadou Diop a reçu 60 millions F Cfa. Ce qui est archi-faux. On connait ses méthodes », martèle-t-il. Il a aussi déploré le fait que c’est l’actuel régime qui va débourser les 20 millions F Cfa pour indemniser la famille. « C’est vrai que l’État est une continuité mais les véritables coupables se trouvent dans l’ancien régime. Ce sont les dignitaires de ce régime qui ont orchestré ce coup », ajoute-t-il.

Ibrahima Khalil DIEME

À voir aussi

Accident sur l’axe Dahra-Louga Un mort et 06 blessés graves

La route a encore tué dans le département de Linguère. Hier, vers les coups de …

Hivernage Des oiseaux granivores ravagent les champs à Linguère

Plusieurs localités du Djoloff sont dans l’inquiétude. En effet, des oiseaux granivores sèment, depuis trois …