ACTUALITE

AFFAIRE PANAMA PAPERS Me Ousmane Sèye demande au Procureur d’ouvrir une enquête judiciaire

  • Date: 6 avril 2016

 

Une enquête planétaire réalisée par une centaine de journaux sur 11,5 millions de documents a révélé des avoirs dans les paradis fiscaux de 140 responsables politiques ou personnalités de premier plan. Plusieurs responsables sénégalais sont cités, directement ou indirectement. L’avocat, Me Ousmane Sèye, furieux contre les personnalités sénégalaises impliquées dans ce scandale demande au Procureur de s’autosaisir et d’ouvrir une enquête judiciaire. Pour lui, l’affaire est si grave au point que le procureur doit réagir et enquêter sur les personnalités mouillées dans cette affaire d’évasion fiscale. Pour cause, il soutient que l’évasion fiscale est un délit voire un crime. Ainsi, le juriste trouve inadmissible que des  Sénégalais fassent cette pratique qui, selon lui, ruine « nos modestes économies. » C’est pourquoi, la robe noire invite le procureur de la République à ouvrir une enquête judiciaire, à l’image de son homologue français. C’est pour, dit-il, identifier ces Sénégalais. Me Ousmane Sèye conseille ainsi  à Serigne Bassirou Guèye, de demander une coopération judiciaire pour le rapatriement des fonds planqués dans ces paradis fiscaux.

Sur le plan politique, le leader Front Républicain/Jammu Askan-Wi, dopait par la victoire du ‘’Oui’’, au soir du 20 mars, demande au président de la République de consolider et de fortifier la Coalition Benno Bokk Yakaar (BBY) et de procéder à sa décentralisation dans les communes du Sénégal. Me Ousmane Sèye s’est réjoui également de la victoire du ‘’Oui’’, particulièrement à Grand-Yoff qui, dit-il,  constituait un enjeu politique d’une dimension exceptionnelle. Aussi, le Front Républicain demande-t-il à Macky Sall d’instaurer le dialogue social et sollicite les syndicats, particulièrement celui  des enseignants en vue de sauvegarder les intérêts de l’école Sénégalaise et de l’enseignement supérieur par des revendications certes légitimes mais raisonnables.

Mouhamadou BA

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15