ACTUALITE

AFFAIRE PETROTIM Franck Timis porte plainte contre 11 personnalités, aucun libéral sur la liste

  • Date: 11 octobre 2016

Aliou Sall, le petit frère du Président de la République et Franck Timis ont mis leurs menaces à exécution, ce lundi. En effet, par le biais de leur avocat, Me El Hadj Diouf, les deux hommes d’affaires ont servi plus d’une dizaine de plaintes contre des personnalités politiques issues de l’opposition et de la société civile, qui les accusent d’être des prédateurs des ressources énergétiques du Sénégal, à savoir le gaz et le pétrole. Le constat est qu’aucun membre du PDS ne figure sur la liste. 

C’est mal parti pour l’affaire Franck Timis. En effet, l’homme d’affaires nous a annoncé pompeusement qu’il allait trainer devant la barre 21 personnes, au finish son avocat  nous a présenté difficilement une liste de 11 personnes : il s’agit du président du Grand Parti Malick Gackou, de l’ancien conseiller du Président de la République Malick Ndiaye, du journaliste d’Adama Gaye, de Birahim Seck du forum civil, du patron d’AJ/PADS Mamadou Diop Decroix, de l’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye, de Mouth Bane, président du mouvement citoyen Jubanti Sénégal, de Mamadou Lamine Diallo du mouvement Tekki,  du président du PASTEF Ousmane Sonko et de Alioune Gueye, jusque-là moins connu et enfin du journaliste établi aux États-Unis, Baba Aidara.

Dans cette liste de 11 personnes, comme une équipe de football, ne figure aucun responsable du PDS, une grosse surprise sur les 11 de départ. Me El Hadji Diouf, conseiller de Franck Timis, n’a cependant servi aucune explication sur le choix de ces 11 personnalités. Or, on sait bien que ce sont les libéraux qui ont démarré les séries de déballages sur l’affaire Pétro Timis via son secrétaire général, Me Abdoulaye Wade, lors d’un meeting à Colobane. Et les plus farouches adversaires d’Aliou Sall se trouvent dans cette formation politique. D’ailleurs, le weekend dernier, le porte-parole du PDS, Babacar Gaye, avait fait une sortie dans nos colonnes en faisant d’autres révélations allant jusqu’à dire, je le cite : « si le procureur fait bien son travail, Franck Timis ne retournera pas en Angleterre».

Selon nos sources,  la partie civile a peur d’affronter le PDS dans la première manche et aurait préféré traduire les libéraux dans les tribunaux occidentaux. Une stratégie que l’équipe Timis a bien nourrie pour faire perdre beaucoup d’argent aux libéraux, comme l’a voulu Franck, centre de toutes les polémiques au Sénégal et en Afrique de l’Ouest.

Ibrahima Khalil DIEME

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15