ACTUALITE

Affaire Tahibou Ndiaye : L’expert Amadou Kane tergiverse à la barre

  • Date: 18 juin 2015

Le procès de Tahibou Ndiaye et ses co-inculpés a été suspendu, hier, jusqu’au lundi prochain. Le motif évoqué est le décès de Me Mohamed Salim Kanjo, ancien membre de l’ordre des avocats du Sénégal. Auparavant, Amadou Kane, expert immobilier a été à la barre de la Crei. S’expliquant sur son rapport où il a parlé des villas de Tahibou Ndiaye à Mermoz Sotrac, l’expert perd le contrôle de ses explications.

L’audition de l’expert immobilier Amadou Kane se poursuit toujours à la barre de la Cour de répression de l’enrichissement illicite. Administrateur provisoire des immeubles de Tahibou Ndiaye, poursuivi pour enrichissement illicite portant sur 3,9 milliards, Amadou Kane a répondu aux avocats de l’ancien directeur du Cadastre au sujet de son rapport. Dans son document rendu à la Crei, l’expert a fait état des immeubles de Tahibou Ndiaye qui, dit-il, sont localisés à Sotrac Mermoz. A l’en croire, le loyer de chacun de ces immeubles est évalué à 626 milles francs par mois. Cependant, le pool d’avocat de la défense avec à sa tête Me Abdourahmane Sow a accès ses questions sur le fait que les 2 villas, qui se situent sur une même assiette foncière, n’ont pas la même valeur. Apportant des éclaircissements sur cette préoccupation, Amadou Kane explique : « Les lots 13A et 13B de la maison de la Sotrac Mermoz ont le même droit au bail. Elles ont été construites sur la même assiette. Mais, la valeur du terrain du lot A est de 7,452 millions francs CFA alors que celle du terrain du lot B est de 2, 690 millions de francs CFA ». « Comment expliquez-vous cette différence notée aux valeurs des deux lots », a lancé Me Abdourahmane Sow.

Cependant, la robe noire n’obtiendra pas la réponse à sa question car, l’expert lui donnera des explications sur la valeur vénale d’un immeuble. « Ce n’est pas ma question. Monsieur le Président est ce que vous pouvez dire à l’expert de dire ce qui est à l’origine de cette différence », a reprécisé la robe noire. N’ayant pas des explications claires à cette question, l’expert Amadou Kane passera à l’aveu. « Je me suis rendu compte de cette erreur plus tard. Mais, le fait d’avoir fait ses calculs est au profit de Tahibou Ndiaye », a-t-il indiqué. Assis sur le banc des accusés, Tahibou Ndiaye a réagi automatiquement en ces termes : « Non, non… ce n’est pas à mon profit ». Sur ce, la robe a saisi l’occasion pour assener ses vérités à l’expert. « Si vous faites un rapport et qu’on vous amène ici à la barre c’est pour que vous nous donnez des explications claires. Mais, j’ai comme l’impression que vous vous perdez dans vos explications », a déclaré Me Abdourahmane Sow. Toutefois, le procès a été suspendu jusqu’à lundi prochain. Cette décision intervient suite à une demande des avocats de l’Etat par la voix de Me Yérim Thiam juste après la pause. « Monsieur le Président on vient de nous annoncer le décès de Me Mohamed Salim Kanjo, ancien membre de l’ordre des avocats du Sénégal. Et sur ce, nous sollicitons le renvoi », a dit Me Yérim Thiam. Le parquet spécial et la défense ont abondé dans le même sens que les avocats de l’Etat. C’est sur ces entrefaites que l’audience a été renvoyé jusqu’à lundi prochain 10 heures.

Cheikh Moussa SARR

 

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15