Accueil / SOCIETE / AFFAIRE TAMSIR JUPITER NDIAYE RENVOYE AU 7 JUILLET PROCHAIN Le parquet exige la production des actes de naissance des victimes 

AFFAIRE TAMSIR JUPITER NDIAYE RENVOYE AU 7 JUILLET PROCHAIN Le parquet exige la production des actes de naissance des victimes 

 Attendu hier mardi, le procès de Tamsir Jupiter Ndiaye n’a pas eu lieu. Il a été renvoyé au 7 juillet prochain pour défaut d’assistance de deux présumées victimes qui sont mineurs et non production de leurs actes de naissance.

 Le procès de l’ex-chroniqueur de Nouvel Horizon, poursuivi pour acte contre nature, pédophilie, enlèvement sans fraude ni violence de mineur de moins de 18 ans, conduite en état d’ivresse ou sous l’emprise d’un état alcoolique, était attendu hier mardi devant le tribunal des flagrants délits de Dakar. Mais les  juges ont estimé devoir le renvoyer, car la victime, en détention également, n’a pas eu d’assistance. C’est un enfant de la rue. Il a déclaré qu’il n’habite pas à Dakar et il n’a pas donné d’adresse non plus.

C’est pourquoi le substitut du procureur a promis de saisir l’AEMO (Assistance enfant en milieu ouvert) pour que la victime soit assistée. L’absence d’assistance de la victime n’a pas été le seul motif du renvoi. Le tribunal a aussi demandé la production de l’extrait de naissance du partenaire de Tamsir Jupiter Ndiaye, K. N. Sy, qui se dit mineur. Il y a aussi l’absence d’un certain Ely Ndiaye. Il se dit partie civile, car il accuse Jupiter d’avoir endommagé sa voiture en prenant la fuite.

Défendu par Me Khoureychi Bâ, Tamsir Jupiter Ndiaye a été arrêté le mercredi 24 juin, vers 5 heures du matin par la police de la commune de Dieuppeul, pour tentative de viol présumé sur un petit garçon « taalibé » qu’il aurait rencontré dans la rue, aux environs de 3 heures du matin.

Enquête

Share This:

À voir aussi

MATAM : Pape Ndong promet des actions immédiates contre les inondations

Le ministre délégué en charge de la Structuration et de la Requalification des banlieues, en visite …