telechargement-4

AFFRONTEMENT VERBALE A L’HEMICYCLE  Cissé Lô ‘’insulte’’ Aïda Mbodj…

La session ordinaire unique 2016-2017 a été le théâtre d’un affrontement verbal entre Moustapha Cissé Lo et Aïda Mbodj. El Pistolero s’est défoulé sur l’ancienne Présidente du Conseil départemental de Bambey, l’accablant d’injures.

Tout est parti de la proposition de Cissé Lô, sur le temps de parole de 5 mn consacré par les textes de l’Hémicycle. Selon Moustapha Cissé Lo, on devrait revoir ce texte car il y a des Ministères qui sont d’une importance capitale. Indiquant, au passage que les commissions devraient revoir cette situation. Et Aïda Mbodj de demander à Cissé Lo de se taire et de laisser les travaux continuer. Touché dans son orgueil, il se défoule sur l’ancienne Présidente du Conseil départemental de Bambey. Aïda Mbodj se lève subitement et, à la surprise générale, demande à Moustapha Niasse de dire à Moustapha Cissé Lô – assis juste à côté d’elle – d’arrêter de l’insulter.  « Ce que j’ai dit, je l’ai dit. Je ne retire rien», a proféré Cissé Lô. Et de s’attaquer à la dame : « On se connait. Si tu m’affrontes, tu le regretteras de toute ta vie. Je te connais bien. Je connais ton passé. Il faut qu’elle arrête. C’est ici que tu oses me parler sur ce ton. En dehors d’ici, tu n’y penserais même pas. Si tu as à menacer quelqu’un ou à faire peur, ce n’est pas à moi», a-t-il mis en garde Aïda Mbodj.

Pour Cissé Lô, c’est Aïda Mbodj et Moustapha Diakhaté qui ont imposé les trois minutes de temps de parole, alors que le règlement leur en donne plus.

…Moustapha Diakhaté à la rescousse d’Aïda Mbodj…

Les durs moments passés par Aida Mbodj à cause des insultes et insinuations graves de Moustapha Cissé Lô, n’ont pas laissé de marbre le président du groupe parlementaire de la majorité. Moustapha Diakhaté a saisi l’occasion pour porter la réplique. Sans citer de nom, il dira : «Aïda, tu peux être fière de ce que tu es. Le président de la coalition Benno Bokk Yakaar, le président de l’Assemblée nationale ici présent et moi-même, président du groupe parlementaire de la majorité, ne vous insulterons jamais. Ce n’est pas une clause de style, vous le savez. C’est sincère. Nous t’estimons beaucoup», a laissé entendre Moustapha Diakhaté sous les applaudissements de ses autres collègues qui ne kiffent pas Cissé Lô.

Khady Thiam COLY

Voir aussi

telechargement-1

VISITE D’ETAT DU PRESIDENT SALL EN FRANCE- Ce que fera Macky à Paris

Le président de la République du Sénégal effectuera, du 19 au 21 décembre, une visite …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *