Accueil / ECONOMIE / Afrique de l’ouest Le mobile a créé plus de 200 000 emplois directs en 2017

Afrique de l’ouest Le mobile a créé plus de 200 000 emplois directs en 2017

En 2017, la téléphonie  mobile a créé plus de 200 000 emplois directs en Afrique de l’Ouest et sa contribution au produit intérieur brut (PIB) estimé à  6,5%, selon  l’Association mondiale des opérateurs de téléphonie mobile (GSMA).

Le marché du mobile d’Afrique de l’Ouest a fourni un emploi direct à plus de 200 000 personnes en 2017, principalement dans la vente au détail et la distribution de services et de combinés, selon l’étude 2018 de l’Association mondiale des opérateurs de téléphonie mobile intitulée «The Mobile Economy West Africa». Dans l’avenir, la GSMA prévoit une augmentation de l’employabilité suscitée par le secteur du mobile, à la fois en termes relatifs et absolus. En plus de cela, l’activité économique dans l’écosystème a créé des emplois dans d’autres secteurs liés, en raison de la demande générée par le secteur mobile. D’après l’Association mondiale des opérateurs de téléphonie mobile, d’ici 2025, l’économie mobile en Afrique de l’Ouest devrait encore croître grâce au déploiement des réseaux télécoms à haut débit et l’adoption croissante des smartphones. Près de 72 millions de nouveaux abonnés à la téléphonie mobile feront leur apparition dans la sous-région, portant le taux de pénétration du mobile à 54%. Cette embellie aura un impact encore plus significatif sur la contribution du marché mobile au PIB de la sous-région. Plus de 7,7%, soit plus de 51 milliards de dollars US. En effet, le marché de la téléphonie mobile continue de croître fortement en Afrique de l’Ouest, tout comme son impact sur l’économie de la sous-région. Sur ce, l’Association mondiale des opérateurs de téléphonie mobile a estimé que 6,5% la contribution du marché mobile au produit intérieur brut (PIB) de la sous-région. Soit 37 milliards de dollars US générés par le grand marché télécoms que forment les 15 pays de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cedeao). Cette contribution financière au PIB a été suscitée par l’accroissement du nombre de consommateurs, portée par l’extension des réseaux télécoms dans les zones rurales, les coûts abordables des services et des téléphones mobiles. Au terme de l’année 2017, la GSMA estimait à 176 millions le nombre d’abonnés uniques au mobile que comptait l’Afrique de l’Ouest. Soit un taux de pénétration de 47%, en hausse de 28%, comparé au début de la décennie.

Zachari BADJI

À voir aussi

Denrées alimentaires: Les importations atteindront 110 milliards de dollars en 2025

La  création de zones de transformation des cultures de base vont permettre aux pays africains de …

Les cours flirtent avec les 80 dollars le baril

Les cours du pétrole ont terminé en légère baisse lundi, rattrapés en cours de séance …