senegal

Afrobasket 2015 : Les Lions appelés à rugir face au Mozambique

Après la victoire arrachée dans la douleur jeudi devant le Maroc (76-71), les Lions ont l’obligation de rugir cet après-midi (15h Gmt) face au Mozambique afin de garder leur statut de favoris de la 28e édition de l’Afrobasket qui se joue présentement à Radès, en Tunisie.

L’Equipe nationale du Sénégal qui dispute ce soir son deuxième match de la 28e édition de l’Afro­basket masculin à Tunis devra monter un meilleur visage pour ne pas perdre son statut de favoris de la compétition. Après le difficile succès décroché devant le Maroc (76-71), la bande à Gorgui Sy Dieng croise le Mozambique, l’autre outsider du groupe qui a perdu (72-84) son premier match contre le champion d’Afrique en titre, l’Angola. Une défaite de 12 points qui ne reflète pas totalement le déroulement de la rencontre.
Opposés d’entrée à l’un des favoris de la compétition, les Mozam­bicains ont su tenir la baraque. Avant de finir par céder en fin de partie. Suffisant pour demeurer un sérieux adversaire et causer des problèmes à une équipe sénégalaise assez poussive jeudi face au Maroc.
Trop fébrile devant une modeste équipe marocaine qui a changé de coach trois mois avant, les Lions, en dépit d’une entame parfaite, ont été par moment passibles en défense et moins tranchants en attaque.
Ce soir, il sera question de ne point reproduire le même scénario que lors du second quart temps (34-34) ou encore le dernier où les Lions tenaient le bon bout avant de baisser pavillon et éviter de justesse de perdre la partie. Des correctifs que le staff technique a essayé d’apporter hier lors de la séance d’entraînement à Nabeul.
Cheikh Sarr qui a déploré l’absence de collectif, estime qu’il faut corriger «avec un esprit positif». En clair, il s’agit de «remobiliser les troupes face à une équipe dont il faudra se méfier».
Pour y arriver, certains cadres de la Tanière doivent prendre leurs responsabilités. A l’image du capitaine, Malèye Ndoye ou encore des intérieurs comme Saër Sène. Jusque-là irréprochable, le pivot des Wolves de Minnesota, Gorgui Sy Dieng continue de porter le groupe sur ses épaules. Aidé en cela par Antoine Mendy ou encore Mouhammed Faye qui se sont illustrés sur les tirs à 3 points.
Une victoire rassurante devant le Mozambique permettrait d’aborder de la meilleure des manières le dernier match du groupe contre l’Angola, prévu ce lundi et qui fait déjà saliver plus d’un dans la capitale tunisienne.

  LeQuotidien

Voir aussi

arbitre-sngalais

CAN 2017 Malang Diédhiou, Djibril Camara et El Hadj Malick Samba sélectionnés

L’arbitre central Malang Diédhiou et ses assistants habituels, Djibril Camara et El Hadj Malick Samba, …