SOCIETE

AGRESSION À MBEUBESS  DE MALIKA  Poignardée par un malfrat, la victime se retrouve dans le coma

  • Date: 18 février 2016

L’insécurité gagne de plus en plus du terrain au niveau de la banlieue où les populations ne peuvent pas rester une semaine sans enregistrer des cas d’agressions ou d’actes de vol causés par des malfrats qui disparaissent dans la nature, après avoir commis leurs forfaits. En effet, ce n’est pas Tidiane Diallo, l’oncle de la victime qui a été poignardée par un agresseur qui dira le contraire. Les faits ont eu lieu, hier, à Mbeubess de Malika et la victime se trouve, actuellement, dans le coma.

 Selon Tidiane Diallo qui est l’oncle de la victime, son neveu qui a été évacué d’urgence par les sapeurs-pompiers, à l’hôpital de Pikine, se trouve dans le coma. L’auteur des faits n’a rien trouvé de mieux que de prendre la poudre d’escampette après avoir commis son forfait. C’est au moment où le malfrat a voulu chiper à son neveu ses bagages recyclés au niveau de ce dépotoir d’ordures de Mbeubeuss, par la force, qu’une bagarre a éclaté entre les deux hommes. Ainsi, le propriétaire des objets en plastique recyclés et qui répond au nom d’Abdou Aziz Diop a été poignardé par son bourreau dans l’abdomen. Les bonnes volontés qui étaient sur les lieux ont fait tout ce qu’ils pouvaient pour le sauver avec des moyens de fortune avant l’arrivée de la police qui a été alertée. Explique toujours Tidiane Diallo, chauffeur de son état. Il faut signaler que Mbeubess, qui est un dépotoir d’ordures, fait partie des localités de la banlieue les plus fréquentées par des malfrats. D’après les personnes interrogées par Rewmi, des faits du genre font légion dans cette zone. Si ce n’était pas l’intervention des bonnes volontés, la victime allait perdre la vie. C’est encore les autorités qui sont interpelées par rapport à l’insécurité dont les chauffeurs et les apprentis de voitures de ramassages d’ordures font face.

Abdou Aziz Diop, qui a été poignardé, est âgé de 22 ans et les autorités qui sont sur les traces de l’auteur de ce forfait ont ouvert une enquête pour arrêter l’agresseur. Nous fait savoir l’oncle de la victime selon qui, les chauffeurs de Mbeubeuss qui assurent la propreté de Dakar et de sa banlieue doivent être mieux traités. Selon lui, ces agressions du genre dont ses amis et lui sont toujours victimes, sont souvent classées sans suite, à Malika au niveau de ce dépotoir d’ordures. Les malfrats interceptent les camions pour trier tout ce qui s’y trouve comme objets en fer ou en plastique, en se bagarrant avec les chauffeurs et les apprentis qui les empêchent de monter dans les voitures. C’est qui est à l’origine des bagarres entre ceux qui fréquentent ces lieux et les transporteurs d’ordures.

Sada Mbodj

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15