FAITS DIVERS

AGRESSION D’UN AGENT DU CROUS- Le  Directeur joue au sapeur pompier

  • Date: 10 juin 2015

 Les travailleurs du Crous qui avaient annoncé le boycott de la quinzaine de l’hygiène, sont revenus à de meilleurs sentiments. Ibrahima Diao, leur directeur, a joué au médiateur dans le différend qui les opposait aux étudiants, dont un membre avait agressé un travailleur du Crous.

L’agression d’un des agents du centre  des œuvres universitaires de Saint-Louis, la semaine dernière, n’est plus qu’un vieux souvenir. Hier, les deux parties (étudiants et travailleurs du Crous) se sont retrouvées, après les négociations initiées par le directeur du Crous, Ibrahima Diao. Dernièrement, les travailleurs du Crous, par la voix des syndicalistes, avaient menacé d’ester en justice contre un étudiant, membre de la Com Soc, pour avoir agressé un des leurs. Ils ont même suspendu leurs actions dans les activités de la quinzaine de l’hygiène. Mais, le directeur, dans sa magnanimité managériale, a réussi à amener les deux camps à la table de négociation. Et ce Mardi, membres de la Com Soc et travailleurs ont fait face à la presse pour saluer, à tour de rôle, «ce dénouement heureux», comme l’a dit le syndicaliste Masseck Ngom qui parle d’un malentendu entre frères. De son côté, le secrétaire général de la Commission Sociale, Alpha Mamadou Sall, s’indignant que des agents du Crous taxe ses pairs de violents, de préciser que l’agent n’a pas été agressé. La commission sociale n’a pas manqué de louer les efforts du directeur, Ibrahima Diao, à faire du campus social un havre de paix. Le directeur, quant à lui, s’est dit déterminé à faire de son mieux pour réussir sa mission à lui confiée par le chef de l’Etat, Macky Sall.  Finalement, la quinzaine de l’hygiène a repris ses droits, dans une ambiance festive et tous les acteurs se sont réunis autour de l’émergence du centre régional des œuvres universitaires.

Ousseynou DIOP

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15