Contributions

Ahmed Khalifa Niasse, le « Graal » des délices, des boniments et de l’argent sale ! (Par Alioune Badara NIANG)

  • Date: 6 octobre 2015

J’ai été terriblement interloqué par les propos du triste sire Ahmed Khalifa Niasse, qui a débondé comme une bouche d’égout, dans l’émission dominicale « Face à Face » sur la TFM, pour révéler que le Premier ministre, Mohamed Dionne, a donné un de ses organes à sa femme malade (…).Shocking ! Quelle indécence indescriptible que cette révélation publique ! Une telle posture aporétique dénote de l’intelligence et de l’état d’esprit, bien connu, de son auteur (dégueulis habituels d’un apparatchik type qu’est Ahmed Khalifa Niasse). Par quoi, espère-t-il nous divertir ? Evidemment par la stratégie du pire. Faire preuve de sadisme, jouer avec le feu. On sait tous ici, que la morale et l’éthique doivent primer, même en politique. Mais rendons-nous à l’évidence que son discours, ses faits et gestes et ses « dossiers » permettent d’affirmer qu’il ne peut pas faire mieux : C’est un homme cynique dépourvu d’idéal, de tout sens moral et d’honnêteté. Chiche !

Par cette attitude de trublion décevante qui a crée un choc émotionnel dans l’opinion, il est clair désormais que l’aventurisme de ce vaniteux frustré (marre à bout !), voulant dans sa haine congénitale, sa bassesse d’esprit et sa petitesse bestiale innée, se grimer en « buzzeur», revêt tous les aspects de l’onirisme. Espère-t-il (bis) naïvement que pour être audible, pour être repris par les médias, il faut prendre le contre-pied de la doxa ?

En vérité, ce« guide religieux » (un imposteur en réalité !) doublé de politique« de pacotille », est en train ostentatoirement de « se ridiculiser» par cet ascenseur médiatique à coups de révélations, de fiel ininterrompu, qui encombre et indispose. Visiblement, les nombreuses gesticulations ubuesques et stériles d’Ahmed Khalifa Niasse dans les médias, à la manière d’une promotion à la galerie du prêt-à-porter politique, montrent qu’il n’existe que par sa logorrhée ennuyeuse et grotesque, par la critique systématique, voire ad hominem. Ça fait déjà beaucoup dans le genre « Retenez-moi ou je fais un malheur » ! Dans cette configuration, y a-t-il une raison d’écarter le soupçon de psychasthénie pour son cas ? Les indices s’accumulent tristement chez ce « prostitué politique », qui semble être aussi un amuseur et un chansonnier à la fois. Sapristi !

Le prétexte de ce billet est que je n’en peux plus de voir ce sinistre personnage râler, hurler et tirer à hue et à dia, à propos de tout et de rien, alors qu’à l’écouter ou à le lire, on n’est pas particulièrement impressionné par le niveau qu’il étale et pas que. Figurez-vous que les rapports ludiques de ce bonimenteur de fêtes foraines, qui amuse le peuple Sénégalais et abuse de sa crédulité, avec l’argent impropre constituent une éternelle nébuleuse ! Extorquer les richissimes arabes par exemple ?

Ne dit-on pas de cet ex « Ministre Conseiller » du voyoucrate Wade, un porteur «assermenté» de valises remplies de devises étrangères indues pour les dictateurs déchus et les bandits à cols blancs ? L’histoire du fonds d’investissement libyen « la Laico » (société libyenne pour les investissements africains) pour laquelle il a été gardé à vue pendant 2 jours, est encore fraîche dans nos mémoires. N’est- ce pas lui qui a « révélé » que Wade soutenait financièrement, le défunt Président Lansana Conté de la Guinée, à hauteur d’un milliard de CFA environ, en trois tranches, convoyées par les membres de sa garde rapprochée ? Aussi, à la question sur l’état de ses comptes bancaires, ce volubile déclare: « Je suis milliardaire et pour preuve ma maison est unique dans tout le Sénégal. Je fais du lobbying depuis 40 ans » ! La ficelle n’est –elle pas trop grosse ?

Ahmed Khalifa Niasse, on savait déjà : à lui tout seul, comme un grand, il est arrivé à donner une image vulnérable du mariage et de la vie de couple. Pour avoir divorcé d’avec 21 femmes dont certaines perdues par le « takk souf » (mariage sous-marin) ou simplement victimes du « machj mouchj » (mariage contractuel), le sexy recordman Khalifa mérite une bonne place dans le Guinness. Des unions des belles et de la bête quoi. Il vous faut un dessin ? Non, alors j’abrège.

Donc, pas étonnant que ce tartuffe s’insurge contre le deuil national de 3 jours décrété par le Président Macky Sall, suite au décès de pèlerins Sénégalais dans la bousculade de Mouna et qu’il qualifie imprudemment (sa qualité principale!) de contraire à l’Islam. Cherchez l‘arrogante ignorance!

In finé, Ahmed Khalifa Niasse, agitateur aux pieds nickelés à lui tout seul est un oxymore : Les délices, la religion, les boniments, l’argent sale (….) ! Une insoluble contradiction (doux euphémismes !) qui transmet un message fort, celui de sa faiblesse qui fonctionne comme baume égotique. Le sieur Niasse ignore-t-il ce qui le rend si impopulaire ? Visiblement oui, car avec échos et fracas, il révèle, polémique et s’autoglorifie (…) ; Pis, ses simagrées inconvenantes, malpropres, vicieuses et malhonnêtes, ont fini de rendre le personnage détestable. Alors faut-il continuer à prêter une oreille attentive à ce monsieur, empereur de l’imposture, passé grand maître dans l’art du parler pour parler, du bavardage inutile, bref, du bla-bla ? Bien sûr que non ! Et l’égarement qui est chez lui une constante invariable l’empêche de conserver le brin de crédibilité que certains daignent bien lui accorder.

A s’y intéresser de plus près, le lapin-tambour Ahmed Khalifa Niasse fait un peu pitié dans le fond. N’empêche, il peut bien gesticuler ou se starifier dans l’escalade verbale tant qu’il pourra pour se faire plaisir, mais à lui, je rappelle que taper sur des gamelles en braillant des kyrielles d’âneries n’en font pas pour autant des réalités. Ce qui me fait dire qu’entre un Premier Ministre qui se sacrifie pour le bien être de sa femme et un vulgaire imposteur qui épouse les femmes le jour et les divorce la nuit (ou vice versa !), il ne peut y avoir match. M’enfin !

Et puis, cet opposant jouant au babillard, n’a toujours pas vu que le jugement des Sénégalais à son égard est sans appel. Or, je le dis de façon extrêmement clinique, la sagesse et le bon sens voudraient que celui qui traine des casseroles, se fasse tout petit ! Mais comme Khalifa a tué en lui la honte, il continue de piailler comme un perroquet affamé, à travers ses réseaux médiatiques habitués aux dénigrements, pour juste faire la course à l’échalote. Mais sûr que son petit jeu de postures et de contre-postures, des piques de circonstance ou des escarmouches politiciennes, arbitre impartial, le met hors jeu (…). Définitivement !

aliounebadaraniangjunior@gmail.com

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15