Accueil / POLITIQUE / Aïda Mbodj/Boughazeli

Aïda Mbodj/Boughazeli

Des députés ont tenu à apporter des témoignages poignants sur la bagarre qui a opposé Aïda Mbodj et Seydina Fall alias Boughazeli à l’Assemblée nationale, lors du renouvèlement du bureau. Selon la 1ère vice-présidente de l’Hémicycle, la «supposée» gifle infligée par la présidente du Conseil départementale de Bambey à «Bougha» relève de la pure intoxication fomentée par celle-ci au point de vouloir créer le buzz. En réalité, précise Awa Guèye, il ne s’est rien passé ce jour-là. «Quand j’ai entendu et lu l’info dans les radios et les journaux, j’avoue que j’étais très surprise. Je me trouvais dans la salle du début à la fin de l’installation des Commissions mais en aucun moment, il n’y a eu de bagarre dans la salle. Ce que j’ai vu, par contre, c’est qu’il y avait des députés qui procédaient au renouvellement du bureau des  commissions calmement, d’autres cherchaient à bloquer la session en scandant «forfaiture», «respectez le règlement intérieur»…

  Mieux, ajoute-t-elle, nous avons vu des députés de l’opposition qui tentaient d’arracher la feuille de la présidente de séance. Mais il n’y a jamais eu de bagarre et Aïda Mbodj n’a jamais sifflé Seydina Fall. Ce dernier a même confié que Niasse lui fait savoir «qu’en politique, il faut se préparer à tout car les coups-bas vont pleuvoir à satiété». Même la députée Seynabou Wade, pour reprendre les propos de Bougha, lui a demandé de se méfier d’Aïda Mbodj. Idem pour le frère de la « lionne du Baol », Pape Mbodj,  qui lui a suggéré les mêmes conseils, a souligné Bougha.

À voir aussi

Inculpation de Cheikh Tidiane Gadio aux Usa Moustapha Niasse saisit le Président Macky Sall

Le Président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse a saisi le Président Macky Sall sur l’inculpation …

Pour recouvrer sa liberté Cheikh Tidiane Gadio doit verser une caution de 600 millions de francs Cfa

L’avocat de l’ancien ministre des Affaires étrangères, qui annonce que son client sera libéré lundi, …