Accueil / POLITIQUE / Aïda Mbodj/Boughazeli

Aïda Mbodj/Boughazeli

Des députés ont tenu à apporter des témoignages poignants sur la bagarre qui a opposé Aïda Mbodj et Seydina Fall alias Boughazeli à l’Assemblée nationale, lors du renouvèlement du bureau. Selon la 1ère vice-présidente de l’Hémicycle, la «supposée» gifle infligée par la présidente du Conseil départementale de Bambey à «Bougha» relève de la pure intoxication fomentée par celle-ci au point de vouloir créer le buzz. En réalité, précise Awa Guèye, il ne s’est rien passé ce jour-là. «Quand j’ai entendu et lu l’info dans les radios et les journaux, j’avoue que j’étais très surprise. Je me trouvais dans la salle du début à la fin de l’installation des Commissions mais en aucun moment, il n’y a eu de bagarre dans la salle. Ce que j’ai vu, par contre, c’est qu’il y avait des députés qui procédaient au renouvellement du bureau des  commissions calmement, d’autres cherchaient à bloquer la session en scandant «forfaiture», «respectez le règlement intérieur»…

  Mieux, ajoute-t-elle, nous avons vu des députés de l’opposition qui tentaient d’arracher la feuille de la présidente de séance. Mais il n’y a jamais eu de bagarre et Aïda Mbodj n’a jamais sifflé Seydina Fall. Ce dernier a même confié que Niasse lui fait savoir «qu’en politique, il faut se préparer à tout car les coups-bas vont pleuvoir à satiété». Même la députée Seynabou Wade, pour reprendre les propos de Bougha, lui a demandé de se méfier d’Aïda Mbodj. Idem pour le frère de la « lionne du Baol », Pape Mbodj,  qui lui a suggéré les mêmes conseils, a souligné Bougha.

Share This:

À voir aussi

SEYNABOU NIASSE MEMBRE FONDATRICE DE L’APR « Mimi Touré est la mieux placée pour diriger la liste de BBY »

Le Président Macky Sall peine en ce moment pour désigner le général qui va diriger …