Accueil / POLITIQUE / Aïda Ndiongue : «J’ai participé au démantèlement du Ps »

Aïda Ndiongue : «J’ai participé au démantèlement du Ps »

Recevant hier des démissionnaires du parti Rewmi de la ville de Tivaouane chez elle, la conseillère de la république, Mme Aïda Ndongue, par ailleurs responsable libérale, a fait un bref rappel historique sur son rôle dans le recul électoral du Parti socialiste. Elle assume sa part de responsabilité dans le démantèlement du Ps, qui s’explique par la baisse du taux de son électorat à la dernière présidentielle.

Source : L’Office
«Depuis 2000, il n’est pas resté une semaine sans que je ne décroche des coordinations et des sections du Ps pour le Pds. Aussi, de très grands responsables du Parti socialiste ont rejoint le Parti démocratique sénégalais grâce à ma bénédiction ». Telle a été la déclaration de Mme Aïda Ndiongue hier, lorsqu’elle recevait plusieurs responsables de Rewmi de la ville de Tivaouane, qui ont décidé de migrer définitivement vers le Pds. Par conséquent, elle en déduit qu’elle a beaucoup œuvré « au démantèlement du Parti socialiste ». La preuve se lit dans les derniers résultats de son ancien parti à la dernière présidentielle. Ayant à ses côtés Sokhna Oumou Kalsoum Sy, fille de feu Mame Abdou Aziz Sy Dabakh, Aïda Ndiongue a promis de massifier davantage sa formation, avec l’arrivée de militants en provenance de la formation de Idrissa Seck. Elle s’est félicitée de la décision prise par les ci-devant militants de Rewmi, conduits par Ndiaga Mbaye, accompagné de ses points focaux de Tivaouane, composés des principaux responsables que sont Habib Niang, Pape Kébé Idrissa Ndoye, Mamadou Saliou Kamara – ce dernier était le responsable départemental de Rewmi à Tivaouane-, entre autres. Dans son discours, Mme Aïda Ndiongue n’a pas non plus manqué de rappeler la générosité du président de la république, et de son souci de satisfaire les problèmes de ses compatriotes. Prenant la parole, Ndiaga Mbaye déclare, « nous nous sommes beaucoup battu pour la victoire de Rewmi dans la ville de Tivaouane ». Mais, révèle-t-il « la raison de notre venue s’explique pour deux raisons ; d’abord, Idrissa Seck ne nous a même félicités après que Rewmi a gagné à Tivaouane, mais surtout parce que nous nous sommes rendu compte que nous étions perdus ». Ils promettent ainsi, cette fois-ci, d’accompagner le président de la république dans sa mission, et de ne plus le lâcher jusqu’à ce qu’ils leur désignent un successeur, qu’ils vont suivre. Seulement, ces nouveaux militants du Pds soutiennent ne pas compter sur les responsables locaux du Pds qui, selon eux, ont tous échoué dans leur mission. C’est ainsi qu’ils ont choisi Mme Aïda Ndiongue pour marraine. À ce titre, celle-ci présidera un tournoi que les nouveaux militants organiseront dans la ville sainte de Tivaouane. La date sera fixée en fonction du calendrier de la conseillère de la république, qui leur promet une audience avec Me Wade, en fonction de la disponibilité de ce dernier. Pour les soutenir dans les comités électoraux, en vue d’une victoire de la coalition Sopi aux législatives, elle leur a offert un soutien financier d’un million Cfa.

À voir aussi

Le 27 juin 2011, le jour où Karim devait être tué

La charge est lourde et grave. Elle porte les empreintes de Samuel Sarr via son …

Affaires Karim, Khalifa et Imam Ndao: Amnesty International épingle le Sénégal

Dans son rapport sur l’examen périodique universel des Nations-unies, Amnesty international  met en doute l’indépendance …