SOCIETE

AIDE A LA PRESSE- Les mises en garde du ministre Mbagnick Ndiaye 

  • Date: 7 novembre 2016

Interpellé  sur la transparence de la répartition des 700 millions de l’aide à la presse, le ministre de la Culture et de la Communication déclare que si les recommandations de la Cour des Comptes sont appliquées, aucun organe ne bénéficiera de ladite aide.

Le ministre a révélé, lors de l’émission « Face aux citoyens » de la RTS, qu’il a reçu les conclusions et recommandations de la Cour des comptes. Des recommandations qui, souligne-t-il, sont défavorables aux organes de presse. Mbagnick Ndiaye a affirmé que si ces recommandations sont appliquées, aucun organe ne bénéficiera de l’aide à la presse. ‘’Toutefois, on va les (recommandations Cour des comptes) appliquer parce qu’on ne peut pas continuer à gérer des comptes de l’Etat et violer les textes, pour se mettre ensuite à dos la Cour des comptes. S’ils ne savent pas ce qu’est la Cour des comptes, moi je connais la Cour des comptes’’, a-t-il fait savoir. ‘’Et la Cour des Comptes nous a donné des directives qu’on a reçues, il y a six mois. Et si on les applique, aucun organe de presse ne bénéficiera des 700 millions. Je précise bien, aucun organe n’aura 1,5 franc. (…). Et il faut que les journalistes et les patrons de presse sachent que s’il n’y a pas attribution de l’aide, c’est par nécessité de se conformer aux recommandations de la Cour des comptes’’, a-t-il mis en garde les organes de presse qui risquent de perdre le beurre et l’argent du beurre. Selon toujours le ministre de la Culture et de la Communication, la Cour demande que les correspondants régionaux ne soient plus servis différemment de leurs organes. « La cour des compte a recommandé qu’on arrête de donner l’aide à la presse au correspondants régionaux, parce que ce n’est pas réglementaire. Et pour l’aide à la presse à venir, si je suis toujours au ministère, on va appliquer cette directive », a prévenu Mbagnick Ndiaye.

Khady Thiam COLY

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15