ECONOMIE

Aide publique au développement: 550 milliards cfa par an pour le Sénégal

  • Date: 14 octobre 2016

Quelque 550 milliards de francs CFA sont reçus annuellement de nos partenaires au développement dans le cadre de la mise en œuvre de nos politiques publiques, soit la moitié des transferts de fonds de nos migrants a indiqué, vendredi à Dakar, le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Bâ. »Globalement, 550 milliards de francs CFA sont reçus annuellement de nos partenaires au développement dans le cadre de la mise en œuvre de nos politiques publiques, soit la moitié des transferts de fonds de nos migrants et 7,7 % de notre produit intérieur brut. Cette aide publique au développement représente près de 40 % du financement des investissements publics » a souligné Amadou Bâ à la réunion d’information et d’échange avec les Partenaires Techniques Financiers, le groupe des 50. »Ceci est fort appréciable même si nous espérons qu’il pourrait croître davantage surtout avec les nouveaux défis liés à la mise en œuvre des objectifs de développement durables qui nous interpellent tous, afin de ne laisser personne en rade et d’apporter tous les changements nécessaires dans notre marche vers l’émergence » a-t-il ajouté. Dans ce sillage, le directeur général des Finances, Moustapha Bâ faisant une présentation sur « Etat de mobilisation des ressources extérieures depuis la tenue du groupe consultatif de Paris » a souligné que « de 2012 à maintenant, 263 conventions ont été signées soit un montant total de 4739, 543 milliards de frs CFA ».Parmi ces conventions avec les partenaires techniques financiers, il a précisé que « 24 ne sont pas entrées en vigueur, 18 n’ont pas encore satisfait au premier décaissement ». Expliquant les raisons de cette situation, M. Ba a fait remarquer l’existence de « retard du premier décaissement, le manque de maîtrise des procédures des partenaires techniques et financiers et les longues procédures de passation des marchés ».

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15