ACTUALITES

AIDE PUBLIQUE : PLUS DE 460 INTERVENANTS EN RANGS DISPERSÉS, DÉPLORE MACKY SALL

  • Date : 3 juin 2016

(APS) – Le chef de l’Etat, Macky Sall, a déploré la dispersion caractérisant les interventions des partenaires, dont « plus de 460 » apportent par exemple leur appui au Sénégal, par le biais de l’aide publique au développement, une situation qui se traduit par « un interminable saut d’obstacles » et « une dispersion des moyens ».

« Quand je prend l’exemple du Sénégal, exemple illustratif de bien d’autres cas, l’aide publique fait intervenir plus de 460 partenaires, bilatéraux, multilatéraux et non gouvernementaux, chacun avec ses propres conditionnalités, ses propres règles et ses procédures propres », constate le président Sall.

Le chef de l’Etat sénégalais prononçait une allocution lors d’une visite officielle à l’OCDE, l’Organisation de coopération et de développement économiques, à Paris.

Selon lui, il résulte de cette situation « un interminable saut d’obstacles sans fin, une dispersion des moyens, des chevauchements de projets, de programmes, des retards considérables dans la réalisation des projets, et finalement, des résultats amoindris pour dire le moins »

« Conformément à la Déclaration de Paris sur l’efficacité de l’aide, souligne Macky Sall, nous gagnerions tous à simplifier, alléger et rationaliser les procédures, harmoniser les partenariats, enfin promouvoir l’appropriation de l’aide par les pays bénéficiaires, en l’alignant sur les priorités des pays pour une gestion axée sur les résultats et aussi pour une responsabilité mutuelle entre partenaires et bénéficiaires. »

Il a exhorté les pays concernés et leurs partenaires à travailler à ’’une meilleure efficacité de l’aide publiquement au développement ». « En ces temps de contraintes budgétaires majeures, dit-il, il est dans l’intérêt des pays donateurs et des pays bénéficiaires, que chaque centime alloué à l’aide soit dépensée comme il faut et à temps. »

Il précise que le Sénégal a désormais fait le choix d’assurer ses propres ambitions de développement. Tel est d’ailleurs l’objectif du Plan Sénégal émergent, désormais le référentiel des politiques publiques, a-t-il indiqué.

Pour le président Macky Sall, la quête de l’émergence « signifie moins d’aide, plus d’investissements privés et de partenariats publics-privés ».

« Mais l’émergence, c’est aussi un développement inclusif, par la lutte contre les inégalités sociales, à travers des innovations majeures et des programmes sociaux comme la Bourse de sécurité familiale, ainsi que la couverture maladie universelle en soutien aux couches les plus démunies et les plus vulnérables », précise-t-il encore. Il a aussi rappelé l’existence de « politiques de soutien très fortes pour l’éducation et la formation ».

« L’émergence passe aussi par le renforcement de la gouvernance politique, institutionnelle et économique, la rationalisation des dépenses publiques et l’amélioration constante de l’environnement des affaires », a poursuivi le président Macky Sall.

Les Plus Populaire
Title
Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15