Accueil / POLITIQUE / Aliou Badara Diouck sur les chiffres avancés par le GP  » les chiffres sont tellement gonflés et grossiers que ce n’est pas exact »

Aliou Badara Diouck sur les chiffres avancés par le GP  » les chiffres sont tellement gonflés et grossiers que ce n’est pas exact »

La récente sortie des pro-Gackou du Grand parti (Gp), faisant état d’une saignée enregistrée par la formation politique de Niasse à Guédiawaye, n’est que pure campagne médiatique pour déstabiliser l’Alliance des forces du progrès (Afp). De l’avis d’Alioune Badara Diouck, ex-maire progressiste de Djidah Thiaroye Kao, les chiffres avancés ont été gonflés. Il a toutefois indiqué que les «grands responsables» progressistes restent toujours fidèles à la ligne du parti.

Les déclarations du Grand parti (Gp) de l’ex numéro 2 de l’Alliance des forces du progrès (Afp), Malick Gackou, disant que les 4 membres restant du bureau politique de l’Afp, ainsi qu’une soixantaine de conseillers municipaux progressistes de la ville de Guédiawaye ont regagné le Gp, ne sont que pure campagne médiatique pour déstabiliser la formation politique de Moustapha Niasse. C’est du moins la conviction d’Alioune Badara Diouck, ex-maire progressiste de Djidah Thiaroye Kao, non moins membre du Bureau politique de l’Afp.

Joint au téléphone par nos soins, M. Diouck a récusé formellement les chiffres avancés par ses ex-camarades de parti. A l’en croire, «ils (Gp) ont avancé le nombre d’une soixantaine de conseillers progressistes qui ont regagné le Grand parti, alors que l’Afp a juste une quarantaine de conseillers sur les 5 communes de la ville de Guédiawaye». Pis, il a réfuté le nombre avancé sur les membres du Bureau politique habitants Guédiawaye. Pour M. Diouck, «il n’y a que deux membres du bureau politique qui sont à Guédiawaye, en occurrence El Hadj Malick Gackou, s’était le numéro 2 du parti et Aminta Kanté, qui est Mme le maire de la commune de Sam Notaire».

Autant d’écarts de chiffres qui ont fait dire par conséquent au responsable progressiste dans la banlieue dakaroise que «les chiffres sont tellement gonflés et grossiers que ce n’est pas exact». Déplorant, par ailleurs, le modus operandi de son ex-camarade, il a estimé que «Malick Gackou devait être dans une autre posture s’il veut réellement être à la trempe de Moustapha Niasse, le secrétaire général de l’Afp». Qui plus est, poursuit-t-il, «il faut qu’il soit beaucoup plus courageux et beaucoup plus audacieux».

Toutefois, le protégé de Niasse a soutenu mordicus que les «grands responsables» de l’Afp, que se soit au niveau des régions, ou des départements, sont restés fidèles à la ligne du parti. A l’en croire, le Bureau politique compte 150 membres au moment où le Gp parle de 5 adhérents dans ses rangs. Mieux, soutient-t-il, «nos militants et nos responsables à la base ont déclaré leur fidélité et leur loyauté vis-à-vis du secrétaire général et de la ligne du parti». En tout état de cause, il a réitéré leur quiétude quant aux agissements de leurs ex-camarades du Grand parti.

Revenant, par ailleurs, sur la coalition Benno Bokk Yakaar (Bby), Alioune Badara Diouck a révélé que «l’Afp est en phase avec l’Apr, avec le président de la République et avec la coalition Bby». «Je pense que nos relations sont au beau fixe»», s’est-t-il glorifié.

Sud Quotidien

Share This:

À voir aussi

ABDOULAYE DAOUDA DIALLO- « Les cartes seront disponibles avant les élections »

Le Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Publique, M. Abdoulaye Daouda Diallo, tient à rassurer …