Aliou Dia sur le Gamou de Mbeuleukhé « Des personnes malintentionnées ont annoncé une autre date pour semer la confusion »

 Le Gamou de Mbeuleukhé aura lieu, le 23 janvier prochain. L’annonce a été faite par l’ancien député, Aliou Dia, par ailleurs porte-parole de la famille des héritiers du vénéré El Hadji Daouda Dia de la cité religieuse de Mbeuleukhé dans le Djoloff. Cependant, il indique que des personnes malintentionnées tentent de semer la confusion dans la tête des pèlerins.

Le Gamou de Mbeuleukhé sera-t-il célébré dans la division ? Pour répondre à cette question, l’héritier du vénéré El Hadji Daouda Dia de la cité religieuse de Mbeuleukhé dans le Djoloff par ailleurs ancien député et porte-parole de la famille, Aliou Dia, se veut précis.  À l’en croire, la date qui est officiellement retenue pour célébrer le Gamou annuel de la cité religieuse de Mbeuleukhé est le 23 janvier prochain. Cependant, renseigne le porte-parole, des personnes malintentionnées ont annoncé une autre date pour semer la confusion dans la tête des fidèles qui se déplacent pour la célébration du Gamou. Il faut rappeler que ce Gamou connait, depuis l’année 2014, des affrontements entre l’ancien député et ses frères de l’autre camp. C’est dans ce cadre, a-t-on appris, que la cérémonie a été interrompue à la même date par un affrontement entre les deux camps susnommés. Dans cette dynamique qu’un important dispositif sécuritaire a été déployé afin que ledit Gamou se passe dans de bonnes conditions. Un tel dispositif devrait être déployé, cette année, pour éviter d’éventuels affrontements entre ces derniers.

Abordant justement les affrontements, Aliou Dia explique : « On note de la jalousie chez certaines personnes qui se disent être des talibés. Elles sont dirigées par le fils ainé de l’actuel khalife de Mbeuleukhé qui avait abandonné ses études pour aller à l’étranger. Depuis 1986, l’actuel khalife a compris qu’il ne pouvait pas gérer le matériel avec lequel on organise le Gamou de Mbeuleukhé, chaises, bâches, entre autres. Sur ce, il  a convoqué une réunion au cours de laquelle il a renseigné qu’Aliou Dia, Daouda Dia et Khalifa Dia, tous fils de l’ancien Khalife doivent créer une commission pour gérer tout le matériel pour l’organisation du Gamou ». À l’en croire, c’est cette même commission qui s’est réunie pour parler de l’organisation du prochain Gamou. « Le Gamou de Mbeuleukhé, c’est le 23 janvier prochain. Il n’existe pas une autre date », soutient le porte-parole de la famille des héritiers du vénéré El Hadji Daouda Dia de la cité religieuse de Mbeuleukhé dans le Djoloff.

Cheikh Moussa Sarr

Voir aussi

TRANSPORT- Le CDDC récuse le TER et milite pour la voie de contournement de la Gambie

Le projet du Train expresse régional (TER) du gouvernement, qui va coûter plus de 500 …