Accueil / People / Aliou Sall – «Je ne suis ni de près ni de loin mêlé au divorce de Yaye Fatou Diagne»

Aliou Sall – «Je ne suis ni de près ni de loin mêlé au divorce de Yaye Fatou Diagne»

Le couple Serigne Mboup et Yaye Fatou Diagne était sous les feux des projecteurs, depuis que les photos de leur mariage avaient enflammé la toile et suscité moult réactions, surtout après le divorce retentissant de la dame, ex de Ameth Khalifa Niass, le tonitruant marabout-politicien de Kaolack.

Cette fois-ci, les photos du couple Serigne Mboup et Yaye Fatou Diagne n’inondent plus la toile, après leur divorce qui s’est fait dans la plus grande discrétion. C’est toujours comme ça. Aujourd’hui, c’est une prétendue danse de la dame Yaye Fatou Diagne qui recevait les maires Aliou Sall et Bamba Fall, escortée d’un langoureux son de Ngoyane qui a pu fracasser en plusieurs morceaux l’idylle faite sous forme de buzz et de photos people du couple de l’homme d’affaires et la responsable politique de Ngathie.

Sur la vidéo, l’on voit l’épouse de Serigne Mboup se déhanchant de façon sensuelle devant ses hôtes du jour, à savoir Bamba Fall et Aliou Sall. Une opinion persistante auprès des proches de Serigne Mboup faisait état de son courroux quand il est tombé sur la vidéo. Le maire de Guédiawaye, très choqué par le fait que son nom soit cité dans cette affaire, tient à ce que son honorabilité ternie par cette histoire soit lavée.

De l’étranger où il se trouve présentement, le directeur de la Caisse des Dépôts et consignations nous a joint au téléphone tard dans la nuit pour dégager sa responsabilité dans cette affaire. «Contrairement à ce que laisse croire la rumeur publique, je ne suis ni de près ni de loin impliqué dans le divorce entre le directeur de Ccbm et son épouse. Ce jour-là, j’étais en visite de courtoisie chez Bamba Fall, en compagnie de mon épouse. A défaut de pouvoir s’armer de courage pour m’affronter en face, mes adversaires ont décidé d’utiliser des armes non conventionnelles pour m’atteindre. Mais leur entreprise funeste, infâme et lâche de déstabilisation morale est vouée à l’échec. Ils n’ont qu’à continuer à me servir dans un plat de chiens, je n’y mangerai pas», a-t-il lâché sur un ton ironique, mais ferme qui cache mal le sentiment de répulsion et de dépit qui l’habite.

Igfm

À voir aussi

La bourde monumentale de Mbaye Dieye Faye sur Serigne Touba et Serigne Babacar Sy

Le cauchemar des femmes mariées[Photos-Vidéo]