ACTUALITE

Alioune Badara Cissé, nouveau médiateur de la République « mettre fin aux grèves de la faim et faire connaitre au mieux l’institution »

  • Date: 21 août 2015

Serigne Diop, médiateur sortant a passé le témoin à Alioune Badara Cissé. La cérémonie s’est déroulée hier, jeudi, à Dakar, dans les locaux de ladite Institution en présence de l’ancien Premier  ministre, Souleymane Ndéné Ndiaye.Le tout nouveau médiateur de la République Me Alioune Badara Cissé a officiellement pris fonction hier, jeudi, dans les locaux de l’Institution.

Dans son message Me Alioune Badara Cissé a dit n’être plus d’un parti politique. «Je ne me considère plus membre d’un parti politique et ne suis plus membre d’un quelconque parti politique», a-t-il tenu à préciser. «Désormais ma seule appartenance politique c’est le Sénégal dans son entièreté. Toutes les confréries, les centrales syndicales, les associations de jeunesse, les associations d’imams et d’oulémas, les mutilés de guerre, les handicapés, les étudiants, élèves, les paysans, les artisans, les chômeurs  bref toutes les couches sociales d’ici et de la diaspora pour que Sénégal dans son entièreté puisse retrouver la stabilité qui lui sied», a-t-il affirmé.

Parlant de sa première mission au sein de l’Institution, le tout nouveau Médiateur estime devoir innover en rajeunissant l’équipe   avec des cadres aux compétences avérées sur la base des dispositions institutionnelles des lois 99 régissant l’Institution.

Abordant la démarche à entreprendre, le médiateur institutionnel entend faire de l’approche anticipative. Ce, en démarchant les concitoyens avant l’usage de toute arme non appropriée (grève de faim, destruction du bien public…). Car, selon lui «tant qu’il y a possibilité de dialoguer, la grève de la faim et autres ne doivent en aucun cas être utilisés».

Selon lui, «cela ne mène à rien de constructif, si non la déstructuration du tissu social, gage de tout développement». Outre, Me Cissé s’engage à faire connaitre l’Institution aux Sénégalais. Ce, en renforçant le dialogue entre l’Institution et les populations d’où qu’elles viennent et d’où qu’elles se trouvent dans le monde. Justement parlant de la diaspora, le médiateur Alioune Badara Cissé entend ouvrir un bureau exclusif pour gérer les litiges des sénégalais de la diaspora.

Au paravent, dans son discours, Sérigne Diop, le sortant, a dit toute sa reconnaissance à Abdoulaye Wade et Macky Sall. Il a également invité son successeur à faire preuve d’une grande écoute et d’un grand cœur pour réussir sa mission.

Pour rappel, Sérigne Diop a occupé ce poste depuis 2009, soit un cumule de trois ans renouvelable une seule fois.

Sud Quotidien

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15