Accueil / Uncategorized / Alioune Badara Diagne plaide pour des regroupements des équipes nationales à Thiès

Alioune Badara Diagne plaide pour des regroupements des équipes nationales à Thiès

Le président de la Fédération sénégalaise de basket ball, Alioune Badara Diagne a plaidé lundi lors de l’inauguration de la salle de basket du CNEPS de Thiès rénovée par la fondation SEED, pour que l’infrastructure serve désormais au regroupement des équipes nationales de petites catégories et à la sélection féminine.
‘’Nous allons dans les jours à venir signer une convention avec le CNEPS pour que ce nouveau terrain serve à l’entraînement de nos équipes nationales », a dit M. Diagne qui pense également mettre à contribution les conditions d’hébergement dudit centre pour servir de cadre aux sélections nationales de basket.

D’un coût de 50 000 dollars, la rénovation de la salle de basket qui comporte désormais une surface de jeu ‘’aux normes internationales », selon Gallo Fall le fondateur du Seed, ne pouvait plus servir de terrain d’entraînement du fait de l’état défectueux du teraflex qui y existait.

Le président de la fédération de basket qui s’est réjoui d’un tel investissement a, par ailleurs, dit son adhésion à de telles actions ‘’privées » pour peu que le basket sénégalais y gagne estimant que c’est ‘’du gagnant-gagnant, lorsque de telles actions privées permettent au basket locale d’en bénéficier ».

La salle de basket rénovée du CNEPS de Thiès est bien vue de la part des autorités du basket local de Thiès impliquées dans la préparation de la prochaine CAN de Basket.

Le directeur technique du Rail, Iba Mar Diop, a affirmé à ce propos que ‘’l’US Rail peut même réaliser le doublé cette année, parce que maintenant on a un terrain de bon niveau ».


À voir aussi

Touba: Les éleveurs républicains hôtes du Khalife général des Mourides…

Dans le cadre de leurs tournées de sensibilisation et d’information sur les réalisations du régime …

Macky tacle les syndicalistes «On ne peut pas dire ‘’diokhma-diokhma’’ « 

«On ne peut pas dire ‘’diokhma-diokhma’’ et en retour il n’y a pas de compensation…». …