Accueil / ECONOMIE / Alioune Sarr: « La hausse concerne le riz parfumé non homologué »

Alioune Sarr: « La hausse concerne le riz parfumé non homologué »

Le Ministre du Commerce, du Secteur informel et des Petites et moyennes entreprises, Alioune Sarr, s’est prononcé hier à Dakar sur  la hausse constatée sur le prix du sac de 50 kilogrammes du riz parfumé, qui coutait 16.500 francs Cfa et actuellement vendu à 18.000 francs Cfa. 

« Le prix du riz ordinaire et celui riz local qui sont homologués reste stable », a déclaré Alioune Sarr pour rassurer les  consommateurs. Il s’exprimait lors la visite des chantiers de la 27ème Foire internationale nationale de Dakar (FIDAK), prévue du 29 novembre au 16 décembre à Dakar. A cette occasion, M. Sarr a laissé entendre que cette hausse concerne seulement le riz parfumé non homologué et qui est consommé par moins de 10% des Sénégalais. Selon lui, cette hausse sur le riz parfumé est due par un rétrécissement de l’offre thaïlandaise. La situation sera stabilisée avec un bateau de 30.000 tonnes qui est attendu à Dakar dans les prochaines semaines. Pour sa part, le directeur régional du commerce, Oumar Diallo, interrogé par Seneweb, soutient que cette hausse subite est due à une demande nettement supérieure à l’offre. A l’en croire, effectivement, il y a une hausse du prix du riz parfumé. Cela est dû à l’épuisement des stocks. Le Sénégal a deux grands distributeurs de riz parfumé et les stocks qui étaient là sont épuisés. Ce qui fait qu’il n’y a pas beaucoup de riz parfumé actuellement sur le marché. Se prononçant sur la FIDAK, le Ministre du Commerce a exhorté le directeur du Centre international du commerce extérieur du Sénégal à prendre toutes les dispositions d’hygiène et de sécurité pour que les exposants puissent faire leurs activités dans les conditions de confort et de sécurité requises. Sur ce, M. Sarr s’est dit très confiant car, dit-il : « Ce que je viens de voir est rassurant ». La FIDAK 2018 a pour thème la « compétitivité des Petites et Moyennes Entreprises des pays en développement, face aux défis de la mondialisation ». Cette l’édition verra la présence de 27 pays et  de 500 000 visiteurs.

 

Zachari BADJI

 

 

À voir aussi

Ahmed Fall Braya promeut le consommer local

L’Association de la Nouvelle force économique du Sénégal a tenu son assemblée générale sous la …

PME: 250 millions de FCFA du  PAD pour favoriser les exportations   

Le Port autonome de Dakar (PAD) mettra sur la table 250 millions de FCFA l’année prochaine pour …