Contributions

Alioune Tine, Latif Coulibaly, « Y’en a marre » et les autres devenus l’ombre d’eux-mêmes : Que reste-t-il du M23 ? (Par Amadou Diouf)

  • Date: 25 juin 2015

Pour nombre d’observateurs, le M23 est mort de sa belle mort depuis qu’elle a obtenu la tête du Président Abdoulaye Wade, réclamée à coups de pierres, de feu et de sang. De cette entité, il ne reste plus que des reliques, maigres comme peau de chagrin, et des lampistes qui tentent d’en faire un instrument de pression, sans effet, sur le pouvoir du Président Macky Sall.

 En effet, les principaux acteurs du M23 ont monnayé leur engagement patriotique contre les dérives antidémocratiques, toujours d’actualité, avec des strapontins dans les lambris dorés du pouvoir du Président Macky Sall. Alioune Tine a été bombardé à la tête du Comité sénégalais des Droits de l’Homme. Un poste qui lui a servi de piédestal pour se propulser au sommet du Bureau régional pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre d’Amnesty international, coiffant au poteau le débonnaire Seydi Gassama. Quant à Abdou Latif Coulibaly, il semble être tellement à l’aise dans son marocain de ministre qu’il en a perdu sa… plume. Que dire de Penda Mbow, très à l’aise dans son rôle de gouvernante de la Première dame, d’Aziz Diop, naguère affidé du Pr Malick Ndiaye ?

 Les animateurs du Mouvement « Yen a marre », quant à eux, tentent de souffler sur les cendres… froides du M23. Ils formulent des critiques, du bout des lèvres, contre le gouvernement dans l’espoir de regagner une crédibilité perdue à jamais devant les Sénégalais qui ont fini de les démasquer. De rappeurs en défroque, ils sont devenus, à la faveur du combat contre Me Wade et de l’accession du Président Macky Sall au pouvoir, des nababs défroqués. Leurs agitations contre leur bienfaiteur ne trompent personne. On connaît la vieille formule qui consiste à créer sa propre contradiction afin d’occuper l’espace public et empêcher la naissance d’autres mouvements contestataires. C’est le jeu que nous servent « Y’en a marre » et le pouvoir.

 Alors, quel M23 a-t-on fêté ce 23 juin qui mérite qu’un Alioune Tine sorte de sa réserve pour être l’invité du JT de Tfm ? S’il vous plaît, un peu de respect pour les Sénégalais qui souffrent avec le retour des coupures intempestives d’électricité et la pénurie d’eau. Sans compter les scandales fonciers, financiers, pétroliers et miniers. Le Président Macky Sall s’apprête à tripatouiller la Constitution et le Règlement intérieur de l’Assemblée nationale sans que personne ne bronche. Haro sur la tromperie envers les pauvres Sénégalais !

Amadou DIOUF

Journaliste (sunuwiki.com)

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15