alioune tine

Alioune Tine, Président du Csdh: «La Cedeao doit immédiatement envoyer une délégation au Burkina»

Le coup d’Etat en cours au Burkina Faso vivement condamné de part et d’autres continue de susciter des réactions à travers le monde. Au Sénégal, l’ancien président de la Raddho (Rencontre africaine pour la défense des droits de l’homme) et actuel président du Comité sénégalais des droits de l’homme (Csdh) condamne et demande la libération du président burkinabè et de son Premier ministre.«Il faut que les gardes présidentielles libèrent le président Burkinabè Michel Kafando et tout son gouvernement. Comment au terme d’une transition tumultueuse certes mais porteuse d’espoir pour le renouvellement de la démocratie puisse de façon récurrente prise en otage par la force des armes par la Garde présidentielle», s’interroge Alioune Tine sur son mur Facebook. «Il faut que les Africains toutes tendances, toutes obédiences et toutes générations confondues refusent le fait accompli, condamnent ce coup d’Etat et soutiennent le peuple. La révolution burkinabè qui a été saluée par l’opinion mondiale ne doit absolument pas se terminer en queue-de poisson. La Cedeao doit immédiatement envoyer une délégation», suggère Alioune Tine.

Rewmi.com/FBF

Voir aussi

telechargement-2

FINANCEMENTS DES FEMMES DE L’ÉMERGENCE L’Assemblée nationale adoube Moustapha Diop

  La démarche charrie beaucoup de commentaires de la part de ceux qui y voient …