Accueil / SPORT / Allemagne-Brésil La défaite passe mal, Kroos recadre ses coéquipiers !

Allemagne-Brésil La défaite passe mal, Kroos recadre ses coéquipiers !

L’Allemagne s’est inclinée contre le Brésil (0-1), mardi soir en amical. Une défaite marquée par les prestations décevantes de plusieurs seconds couteaux qui avaient une chance de se montrer. Toni Kroos s’est chargé de leur remonter les bretelles.

Si le jeu de l’équipe de France alimente les débats après les deux rencontres amicales contre la Colombie (2-3) et la Russie (3-1), l’Allemagne connaît elle aussi des contrariétés à trois mois du Mondial. Quatre jours après un match nul (1-1) face à l’Espagne, la Nationalmannschaft a perdu contre le Brésil (0-1), mardi. Une trêve internationale sans succès donc pour les champions du monde en titre, mais c’est surtout cette défaite face à la Seleçao qui passe mal outre-Rhin.

T Kroos – «insuffisant de la part de certains»

Pour cette rencontre, Joachim Löw avait fait tourner son onze de départ afin offrir du temps de jeu aux habituels seconds couteaux. Et ces derniers, la plupart considérés comme des jokers de luxe, ont beaucoup déçu. «Nous avons eu des pertes de balles qui ont donné confiance à notre adversaire. Nous n’avons pas été dominateurs comme d’habitude. Chez certains joueurs, l’attitude n’était pas la bonne, nous n’avons pas mis la pression vers l’avant», a fait remarquer le sélectionneur. Toni Kroos, l’un des rares cadres titulaire hier soir, n’a pas mâché ses mots au moment d’évoquer la prestation décevante de ces joueurs qui avaient une carte à jouer. «Nous avions quelques joueurs sur le terrain qui avaient une chance de se montrer à ce niveau. Ils ne l’ont pas fait, a lancé le milieu du Real Madrid. Nous avons vu que nous ne sommes pas aussi bons qu’on veut bien le dire. C’était clairement insuffisant de la part de certains.»

Sané, Draxler, Goretzka et Trapp dans le viseur

Si Kroos ne cite personne en particulier, la presse allemande s’est chargée de pointer du doigt les principales déceptions. Censés représenter l’avenir de la sélection, Leroy Sané, Julian Draxler ou encore Leon Goretzka n’ont pas montré grand-chose mardi. Ce mercredi matin, Kevin Trapp n’échappait pas aussi aux critiques des médias allemands après sa belle boulette sur le but brésilien. Si le gardien du PSG voulait se rassurer avant le Mondial, c’est raté… Ce match a confirmé que l’Allemagne avait plus que jamais besoin de ses cadres. La Nationalmannschaft croisera donc les doigts pour ne pas perdre des joueurs-clés sur blessure avant la Coupe du monde. En attendant, elle devra corriger ses problèmes après quatre matchs sans victoire (deux nuls contre la France et l’Angleterre lors du précédent rassemblement). En 2014, la préparation des Allemands avait aussi inquiété. On connait la suite… –

Source: Maxifoot

À voir aussi

Nouveau contrat: La Fsf pose ses conditions à Aliou Cissé

Les termes du premier contrat signé le 5 mars 2015 remplis, avec les quarts de …

MONDIAL : L’équipe-type des joueurs les mieux notés de la compétition

11. Thibault Courtois (7/10) Son match étincelant face au Brésil est symbolique de son Mondial. …