SPORT

ALY MALE, À REBROUSSE-PENTE

  • Date: 21 juin 2016

Aly Male, l’ancien arrière droit de l’équipe du Sénégal, titulaire de la licence C de technicien de football de la Confédération africaine de football en 2009, est entré dans l’histoire du football national en permettant à l’US Gorée de renouer avec le succès 32 ans après.

L’US Gorée a remporté dimanche, le titre de champion du Sénégal après sa large victoire 3-0 aux dépens de l’Olympique de Ngor. L’équipe goréenne attendait un 5-ème sacre depuis 1984 (1964, 1978, 1981).

Aly Male qui a joué des saisons en Arabie-Saoudite, a ainsi permis à l’US Gorée de retrouver cette saison 2015-2016 un titre national 32 ans après.

L’ancien joueur de la Jeanne d’Arc et de l’AS Douanes était pressenti pour être l’adjoint de Badara Sarr sur le banc de l’US Gorée qui évoluant à alors en ligue 2 (2014-2015).Mais, il a fait le grand saut seul quand celui qui devait lui servir de mentor, a dû déclarer forfait pour n’avoir pas su se libérer.

Deux saisons plus tard, pour un technicien qui démarrait sa carrière, il a fait les choses en grand puisqu’en plus de la montée en ligue 1, en ajoutant une ligue de champion à son palmarès.

Présenté par son ancien coéquipier en équipe nationale, Victor Diagne comme faisant partie ‘’des sacrifiés de Sénégal 1992’’, Aly Male a démarré de fort belle manière sa reconversion.

Pour cela, il a dû se retrousser les bas de survêtement et ingurgiter les notes pour être à la page. C’est dans un contexte où le Sénégal du football n’a d’yeux que pour la génération 2002 qui a réussi jusque-là les meilleures performances du football sénégalais avec une place de finaliste de la CAN et un quart de finale de la Coupe du monde,

‘’Je peux vous dire que rien n’a été facile pour lui dans cette nouvelle carrière’’, a ajouté Victor Diagne qui se présente comme un ami de plus de 30 ans.

‘’Comme quand il était joueur, il s’est battu avec la même détermination pour décrocher sa licence C et son équipe est à son image avec beaucoup d’agressivité’’, a témoigné son ami avant le sacre de dimanche.

Si Badara Sarr garde de lui l’image de quelqu’un ‘’de très droit et très loyal’’, Me Augustin Senghor, le président de l’US Gorée, préfère quant à lui insister sur son humilité.

‘’Quand nous avons recruté Bassouaré Diaby comme directeur technique, il a accepté de travailler avec lui sans rechigner’’, a-t-il rappelé.

A ce moment, l’équipe insulaire enchaînait les mauvais résultats et le jeune technicien semblait se chercher pour faire retrouver à son équipe un second souffle après un début de championnat réussi.

Comme quand il a été remplaçant à ‘’Sénégal 92’’ dans l’équipe de Claude Le Roy qui lui avait préféré Malick Fall, un milieu de terrain transformé en arrière latéral, Aly Male accepta de se réfugier dans le travail.

Après le sacre de dimanche, il a presque oublié de revendiquer une partie de la réussite mettant en avant son staff, les dirigeants et les joueurs, s’éclipsant après avoir accepté de bonne grâce de répondre à la presse.

A la question de savoir comment il va préparer la saison prochaine, ses vacances, il a préféré couper court, soulignant qu’il va se replonger déjà dans le travail avec la sélection des moins de 17 ans qui prépare les éliminatoires de Madagascar 2017.

‘’Les vacances, je n’y pense même pas’’, a-t-il consenti à dire relevant que ‘’si l’US Gorée, c’est un club, les cadets c’est pour le Sénégal tout entier’’.

‘’Vous pouvez imaginer les enjeux’’, a ajouté le jeune technicien qui a préféré filer séance tenante et laisser l’aire de jeu du stade Léopold Sédar Senghor aux dirigeants et surtout à ses joueurs qui avaient commencé leur sarabande sur l’aire de jeu.

Ces enjeux à l’aune du football national, Aly Male doit pouvoir les mesurer après avoir été acteur lors de l’échec de la CAN 1992. Quand il était adjoint de Dominique Coly lors éliminatoires de la CAN des moins de 17 ans en 2013, ils n’avaient pas réussi à passer le premier tour contre le Togo (0-0 et 1-1).

Georges Emmanuel  Ndiaye et APS

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15