téléchargement

Et si on en parlait… Aly Ngouille lance un défi à Abdoul Mbaye

Abdoul Mbaye est décidé à solder les comptes à Macky Sall dont le régime, à la guerre comme à la guerre, ne lui fait aucun cadeau. Attaqué sur le terrain judiciaire pour faux et usage de faux sur une affaire purement privée, son passeport confisqué et sa double nationalité ciblée, il se trouve dans l’obligation légitime de rendre des coups pour indisposer Macky Sall et son régime qui l’accule. C’est de bonne guerre.
Ainsi, dans une lettre ouverte à celui-ci, il l’interpelle sur le gaz et le pétrole du Sénégal, l’invitant à la publication de tous les décrets et contrats d’exploitation et de production de ces ressources naturelles nationales.

Mais ce n’est pas Abdoul Mbaye qui s’adresse à Macky Sall. Il précise bien que c’est le parti, Alliance pour la Citoyenneté et le Travail qu’il a récemment créée qui s’exprime. Le débat est, par conséquent, éminemment politique.

Le contenu de la lettre ouverte et les détails précis donnés qu’il énumère renseignent bien qu’il en sait beaucoup ou tout, ayant été à la Primature à l’époque. Mais dommage qu’il n’est pas un Ousmane Sonko que la témérité qui frise l’autolyse amènerait à aller droit au but sans insinuation ni gants, advienne que pourra. Seulement, il adopte la stratégie de la précaution pour éviter un autre front judiciaire de diffusion de fausses nouvelles.

Aly Ngouille Ndiaye lui lance alors un défi : « dites aux Sénégalais ce que vous savez au lieu d’insinuer ! ». Quelle suite réservera donc l’ancien Premier ministre à cette injonction ? C’est une question. Mais ce qui est indubitable est qu’il est obligé, pour des raisons politiques de discernement et de circonscription, d’y aller avec une intelligente diplomatie politique.

Ancien Ministre de l’Energie, Aly Ngouille se sent certainement concerné par les subtiles accusations de Abdoul Mbaye. Et il est rare qu’il sorte de ses gongs. Mais les imputations voilées et les allégations du Président du parti ACT, dans ce contexte politique, ne peuvent guère être prises à la légère. Cette histoire de gestion du gaz et du pétrole est sensible et est un sujet délicat bien exploité par l’opposition et une certaine presse. Des noms de proches du Président de la République sont cités. Abdoul Mbaye ne peut rien en ignorer et la bataille est politique.

Le défi que lui lance Aly Ngouille Ndiaye est une subtile invitation dans l’arène politique où il doit affronter les périls s’il veut vaincre avec gloire. La réplique du Ministre des Mines et de l’Industrie, Maire de Linguère et responsable politique de l’APR est certes torride. Mais elle paraît plus civilisée, plus politique et plus policée que celles des offenseurs à gage et des calomniateurs d’élite de l’APR dont la seule méthode contre l’adversaire est la diabolisation.

Opposer argumentaires et preuves est le procédé politique qui manque au Sénégal. Abdoul Mbaye est dans cette dynamique et Aly Ngouille Ndiaye l’y rejoint. Il en sait sur le gaz et le pétrole ainsi que sur les contrats d’exploitation et de production les concernant. Il en sait tant qu’il en parle régulièrement. Et quand il les évoque, le sol politique sénégalais se secoue en gouffres empestés qui sèment le doute dans l’esprit public.

Le défi que lui lance alors Aly Ngouille Ndiaye est pertinent : il en sait dans les moindres détails. Qu’il prenne alors sa bravoure à mille mains et dit tout ce qu’il sait. Il est dans l’arène politique où il doit graver des exploits.

Le Piroguier

Voir aussi

arton157601

LE PM ANNONCE 1000 EMPLOIS AVEC L’ARRIVÉE D’UN « NOUVEAU CLUB MED »

Le Premier ministre Mahammad Boun Abdallah Dionne a annoncé, vendredi, à Dakar, la construction d’un …