8110897-12648699

Amadou Ba avertit sur la masse salariale : « Cette année nous ne pourrons pas dépasser 526 milliards »

Le ministre de l’économie et des finances, Amadou Ba qui faisait une présentation ce matin à l’ouverture des conclusions des Assises de l’éducation et de la formation, a indiqué que le secteur de l’éducation avait déjà gobé 124 milliards de francs CFA sur les 1910 milliards obtenus des bailleurs du groupe consultatif de Paris. «Le secteur de l’éducation sur les financements extérieurs a déjà obtenu 124 milliards de francs CFA ». Sur un plan plus large, dira t-il, au total entre 2010 et 20115 l’éducation et la formation aura coûté en terme de budget 2 804 milliards de francs CFA. « Et sur ce montant, 84%  soit 2367 milliards sont destinés au fonctionnement de l’enseignement (salaires etc.) » .Ce qui fait dire au ministre que le système éducatif sénégalais n’est pas en sous financement, mais il y  a une nécessité absolue de revoir les allocations internes au niveau du budget. « Nous avons une évolution de la masse salariale de plus de 100 milliards de francs CFA et cette année nous ne pourrons pas dépasser 526 milliards »  a t-il averti. « Au Sénégal on est à 6% du PIB  et il y a des normes admises pour des pays de notre taille, en Afrique c’est 4%, il faut assurer une meilleure maîtrise des dépenses de personnel. La masse salariale a évolué de plus de 100 milliards, cette année nous serons à 526 milliards, il sera difficile d’aller au-delà».

Avec Dakaractu

Voir aussi

telechargement-3

DONNÉES INFORMATIQUES AFRICAINES La Sonatel lance un « DATACENTER »

La Société nationale des télécommunications (SONATEL) est en train de finaliser les travaux de construction …