amadou Bâ

Amadou Ba ministre des Finances:Le problème de l’aéroport n’est pas un problème de RDIA, mais plutôt des questions juridiques qui se posent entre Saoudite Ben Laden et l’Etat du Sénégal

En marge de sa visite à la Direction générale de la Comptabilité publique et du Trésor, le ministre l’Economie, des Finances et du Plan Amadou Bâ s’est exprimé sur les travaux  de l’Aéroport international Blaise Diagne (AIBD) qui tardent toujours à se terminer. Et c’est pour lâcher : « nous avons un petit différend avec  Saoudite Ben Laden, il nous a proposé un cinquième avenant que nous n’avons pas encore signé, car nous pensons qu’il y a des éléments de précision qui doivent être donnés ». Selon l’argentier de l’Etat, « il y a une partie de la  Redevance de développement des infrastructures aéroportuaires  (RDIA) qui n’a pas été payée et qui s’élève à exactement 8 milliards F Cfa, mais c’est déjà budgétisé et même viré. Par contre, c’est qu’il y a des mesures qui ont été prises et qui créent  quelques difficultés au niveau des Aéroports du Sénégal (ADS) « . Et de ce point de vue, souligne le ministre Amadou Bâ, « toutes les dispositions budgétaires sont  prises pour pouvoir faire face à l’ensemble des engagements du Sénégal. Le problème de l’aéroport n’est pas un problème de RDIA, mais plutôt des questions juridiques qui se posent entre Saoudite Ben Laden et l’Etat du Sénégal et qui sont en phase d’être réglées ».

Rewmi.com/FBF

Voir aussi

telechargement-3

DONNÉES INFORMATIQUES AFRICAINES La Sonatel lance un « DATACENTER »

La Société nationale des télécommunications (SONATEL) est en train de finaliser les travaux de construction …