amadouba_ecofinance

AMADOU BA NOUVEAU ‘’KHALIFE’’ DE L’APR A DAKAR Les cadres républicains applaudissent la ‘’décision’’ de Macky

S’il y a des responsables de l’Apr qui se réjouissent de ‘’l’intronisation’’ d’Amadou Ba comme apériste en chef à Dakar, c’est bien les Cadres républicains. Le coordonnateur adjoint,  Mamadou Aladji Ly, est d’avis que l’Argentier de l’Etat a bien le profil de l’emploi.

Dans un contexte où l’Apr/Dakar se délite dans des conflits internes destructeurs, Macky a choisi, selon Le Quotidien, Amadou Ba, pour le contrôle de la capitale. Une décision saluée par les cadres apéristes de la capitale qui voient, dans l’intronisation de l’argentier de l’Etat,  ‘’khalife’’ de Dakar, comme une ‘’aubaine’’ pour le parti. Selon le coordonnateur adjoint des cadres Apr de Dakar, Amadou Ba a non seulement le profil de l’emploi, mais son intronisation va faciliter la reconquête de Dakar, et pour cause. ‘’Amadou Ba est l’homme providentiel car il travaille sans bruits ni trompettes’’, dira Mamadou El Hadji Ly. Qui soutient que le nouveau ‘’patron’’ Apr de Dakar est actuellement dans une posture idéale pour incarner un renouveau et un leadership qui lui permettront de fédérer toutes les sensibilités du parti.  Ainsi, dit-il, nous attendons du ministre de l’Économie et des Finances qu’il se lance dans la massification du parti, le rassemblement de tous les acteurs politiques, tous les militants et de tous les sympathisants du chef de l’État, c’est-à-dire ceux qui se retrouvent dans la vision de Macky Sall, par ailleurs, leader de l’Apr, pour reconquérir Dakar.

‘’Si le président a porté son choix sur la personne de Amadou BA afin qu’il puisse conduire le navire, tout le monde doit se ranger derrière lui’’, conseille-t-il, faisant allusion aux probables contestations du choix de Macky.  «Il n’y a qu’un seul capitaine au sein de notre parti à Dakar et c’est le ministre Amadou Ba’’, recadre-t-il, non sans souligner que les autres responsables apéristes de Dakar ont montré leurs limites. ‘’L’apport du ministre sera d’une grande importance parce que son arrivée ne doit pas être perçue comme une menace pour les responsables qui étaient là depuis longtemps, mais plutôt comme une opportunité. Il faut laisser de côté les considérations de militants de la première heure et la  25ème heure. Cela n’existe pas’’, commente-t-il.

 Haro au ‘’leadership singulier’’

Toutefois, le responsable Apr des Parcelles Assainies exhorte Amadou Ba à mettre en avant le ‘’leadership pluriel’’ et le ‘’militantisme communal’’ afin d’identifier l’ensemble des responsables apéristes de Dakar et les mouvements de soutien pour la reconquête de Dakar. Aussi demande-t-il au ministre des Finances de se départir du pompeux slogan ‘’Patron’’ de Dakar. ‘’Amadou Ba se doit d’éviter d’incarner un leadership singulier, mais il doit se considérer comme quelqu’un qui coordonne les activités de l’Apr à Dakar’’, suggère M. Ly. ‘’Il (Amadou Ba) doit travailler dans l’unité et la collégialité comme l’a préconisé le président Macky Sall pour réussir sa mission’’, renchérit-il. ‘’Non au leadership singulier’’, avise-t-il. ‘’Quand on parle de leadership, cela doit être un collège de responsables où il y aura Amadou Bâ et les autres. Je pense que, sous cet angle, il y aura moins de problèmes’’, ajoute M Ly. Avant de poursuivre : ‘’Amadou Ba doit être l’animateur du jeu pour essayer de fédérer tous les acteurs politiques de Dakar autour de sa personne. Il doit être dans une dynamique de rencontrer tous les responsables du parti et les identités remarquables de Dakar. ‘’

Contrats pétroliers et gaziers

Le coordonnateur adjoint des cadres Apr de Dakar a par ailleurs réagi après les différentes sorties de l’opposition, dénonçant des nébuleuses dans les contrats gaziers et pétroliers. Sur ces questions, M. Ly a souligné qu’il n’y a plus à parler de ‘’nébuleuse’’ du moment que l’Etat, dit-il, soucieux de la transparence et de la gestion vertueuse des ressources publiques, a publié tous les contrats pétroliers sur son site. Selon lui, «quand l’Etat signait les différents contrats de gaz avec M. Franck Timis, le Président Macky Sall n’était encore au pouvoir’’.  ‘‘’Entre temps, il y a un contrat qui a été signé avant. Dans le sens de la continuité de l’Etat, il n’y a aucune raison de le remettre en cause. Voilà les faits, il n’y a pas autre chose’’, a-t-il martelé.

M BA

Voir aussi

telechargement-1

SEYDOU GUEYE REPLIQUE A CHEIKH BAMBA DIEYE «La myopie politique renvoie à une vision sombre des choses»

Cheikh Bamba Dièye avait  presque tourné en dérision la récente sortie du chef du gouvernement …

2 comments

  1. opportuniste ce gars

  2. ce grand opportuniste ne cherche que les sous de amadou BA. Il ne croit en rien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *