téléchargement

AMADOU SAMBA KANE DIRECTEUR GÉNÉRAL  «La Lonase, dans 4 ans, va doubler son chiffre d’affaires». Ses charges seront réduites de 30%

L’avènement du Directeur général, Amadou Samba Kane,  constitue un nouveau départ pour la Lonase. En réalité, il a su insuffler une seconde vie à l’entreprise grâce à un management participatif innovant mais il a surtout réussi à rétablir la confiance auprès des parieurs et fait renaître l’espoir chez les travailleurs. En termes plus clairs, Kane a repositionné l’entreprise sur l’échiquier national et international. Cette crédibilité retrouvée a été reconnue par ses pairs qui l’ont élu à la tête de l’Association africaine des loteries (Ala) en mars 2014. Et cerise sur le gâteau : la nouvelle dynamique d’amélioration continue a été consacrée par l’obtention d’une double certification. Il s’agit de l’ISO 27001  version 2013 et de  la WLA SCS : 2012 (World Lottery Association-Standards de contrôle de sécurité version 2012). La Lonase devient ainsi la première loterie dans l’espace Uemoacertifiée de référentiel.

Entretien

La Lonase a reçu les certifications de la World Lottery Association (WLA) en plus de l’ISO 27001 pour le Management de la sécurité de l’information.Est-ce à dire que la société est en train d’aborder un nouveau virage ?

Assurément oui, notre action s’inscrit dans une démarche globale prônée par l’Association des loteries d’Afrique (Ala)que j’ai l’honneur de diriger et qui encourage les sociétés de loterie africaines à se mettre au niveau des standards internationaux. En réalité, tout cela est le résultat d’une dynamique constante d’amélioration du service et surtout de la qualité. Il convient de rappeler que c’est une démarche initiée depuis 2013 qui nous a permis d’être certifiée ISO 9001 version 2008 et Jeu responsable niveau 2 .Le certificat SMSI nous permet de  sécuriser nos  informations et nos systèmes de jeux, nous confère une crédibilité nationale et internationale pour nouer des partenariats avec différentes organisations.L’adoption du WLA-SCS est une des étapes du plan stratégique 2015-2019.Elle permet à la Lonase de garantir l’intégrité, la disponibilité et la confidentialité des services et des informations indispensables à un fonctionnement sécurisé. Ce niveau de contrôle conformément aux standards de sécurité mondiaux dans ce secteur va accroître la confiance dans l’intégrité des opérations de loterie.

Seuls le Maroc et l’Afrique du Sudont obtenu ces distinctions. En plus, le Sénégal assure la présidence de l’Association des loteries d’Afrique (Ala). Peut-on en déduire que la Lonase reprend sa place sur le plan international?

Effectivement, c’est un réel motif de satisfaction que de voir la Lonase revenir dans le concert des nations.Mon élection à la présidence de l’Ala en mars 2014 est une reconnaissance et un gage de crédibilité pour la Lonase. Personnellement, c’est un défi à relever sur lequel je travaille avec mes pairs pour réussir une intégration africaine dans le domaine des loteries, améliorer nos résultats à travers des projets communs, etc. Aujourd’hui, si nous devions faire le bilan de l’Alaà mi-parcours de notre mandat, nous pouvons dire que les objectifs que nous nous  sommes assignés ont été largement atteints.En effet, sous notre présidence, nous avons pu ratisser large et fait adhérer plusieurs sociétés de loteries opérant sur le continent africain à notre association dont le but est d’assurer une coopération et une assistance mutuelle entre les loteries membres.Aujourd’hui, notre association compte non seulement les sociétés d’État mais aussi privées ou d’économie mixte.L’Ala est devenue une véritable association continentale avec l’adhésion des pays lusophones et anglophones. Concernant les certifications,le Sénégal rejoint ce cercle très fermé de nations récipiendaires. Je dois d’ailleurs ajouter que nous avons obtenu ces certificats avec zéro non-conformité ; ce qui est une première en Afrique.Par ailleurs, ces distinctions constituent une matérialisation de la vision de M. leChef de l’État, MakySall qui, dès son accession à la présidence de la République, a promu et mis en œuvre une gouvernance sobre et vertueuse.J’ai donc inscrit mon action dans cette politique. C’est ainsi qu’avec l’engagement dupersonnel, la société a pu renouer avec la croissance et l’équilibre.Cela a été la base du retour de la Lonase sur la scène internationale.

Un de vos produits, le Pari sportif (ou Pari foot), est très prisé des jeunes malgré les dispositions qui l’interdisent aux mineurs.  Qu’avez-vous entrepris pour lutter contre ce phénomène régulièrement dénoncé par des associations ou des parents ? 

C’est un problèmequi nous préoccupe au plus haut point car la préservation de notre jeunesse constitue pour nous une priorité fondamentale. C’est pourquoi,des mesures ont été prises. Nous avons d’abord procédé à l’affichage de signalétique dans tous les points de vente, pour interdire leur accès aux mineurs ; nos vendeurs ont ensuite été sensibilisés au problème, d’ailleurs ils se sont engagés à respecter cette règle à travers une charte qu’ils ont signée.Je voudrais rappeler que la LONASE dispose du certificat jeu responsable niveau 2 délivré par l’Association mondiale des loteries (Aml). J’espère que nous atteindrons le 4ème et dernier niveau en 2016. En tout cas, nous y travaillons.Enfin, je profite de cette occasion pour lancer un appel aux parents et à la société civile pour qu’ensemble, noustravaillions à la préservation de notre jeunesse. La LONASE a une responsabilité certes, mais c’est l’implication de tous qui permettra de juguler le mal.D’ailleurs, le séminaire de l’Association des loteries africaines (Ala) qui s’est tenu à Dakar du 02 au 04 novembre 2015 et dont le thème est :« Les Paris sportifs »  traitait de  ce sujet en plus du blanchissement d’argent et du trucage des matchs constituent des dangers  pour  nos activités. Heureusement que le Sénégal est encore  à l’abri des derniers phénomènes dont je viens de parler.

Quelle est votre vision de la responsabilité sociétale d’entreprise?

La Lonase, fidèle à sa vocation et à sa mission, met en exergue quotidiennement sa devise « la Fortune aux Souscripteurs, les Bénéfices à la Nation ». Elle s’est résolument engagée à œuvrer dans l’action sociale pour l’amélioration des conditions de vie des populations en général, des populations vulnérables en particulier.Ces actions s’illustrent dans divers domaines qui sont, entre autres, la santé, l’éducation, l’humanitaire, le sport, la culture.Il s’agit en somme de valoriser le capital humain et de lutter contre les inégalités conformément à la vision du Chef de l’État dans le cadre du Pse.

La Lonase est-elle  une société déficitaire? 

Évidemment. L’année dernière, nous étions déficitaires de plus de deux milliards de FCfa. Cela s’explique par des « choses » que nous trainons comme les contentieux sur lesquels je ne vais pas revenir. Quand quelqu’un joue 100 FCfa, par exemple, il faut retirer 10 % de commission pour les vendeurs, le taux retour joueur qui varie mais ne peut pas être inferieur à 65 % ou 70 % du chiffre d’affaires. Dans les 20 % qui restent, on doit enlever le droit de timbre, la fiscalité. Nous finançons les courses hippiques à hauteur de 2% du chiffre d’affaires. Nous donnons au Cng (Comité national de gestion) 12 à 13 millions de FCfa chaque mois. Le solde concessionnel de la Lonase est minime, nous fonctionnons avec cela. Il s’y ajoute les salaires à un milliard de FCfa et les charges fixes. Ce qui fait que nous sommes structurellement déficitaires.

 Quelles sont vos perspectives pour la Lonase dans les années à venir ?

La Lonase s’est engagée, aujourd’hui, d’une manière irréversible dans la voie de l’émergence. Elle a conçu un plan stratégique qui, à l’horizon 2015-2019, doit permettre à notre société de doubler ses réalisations actuelles en termes de chiffres d’affaires et de  réduire de 30% au moins ses charges.Ce plan, devrais-je dire, est le fruit d’une démarche collective impliquant tous les acteurs de l’entreprise. Le Psd sert d’outil de référence autant en interne que pour les partenaires externes pour les 5 ans à venir.Il s’y ajoute que la Lonase s’est aussi inscrite dans une dynamique d’acquisition d’un patrimoine immobilier propre. C’est dans ce cadre qu’il faut comprendre le déménagement de la Direction générale à notre nouveau siège à l’immeuble Sicap-Foire mais également la nouvelle agence de Ziguinchor et les projets en cours à Pikine, Thiès et Kaolack dont les terrains nous appartiennent.

Mouhamadou BA

Voir aussi

telechargement-3

DONNÉES INFORMATIQUES AFRICAINES La Sonatel lance un « DATACENTER »

La Société nationale des télécommunications (SONATEL) est en train de finaliser les travaux de construction …