Accueil / Education / Amélioration des compétences en lecture : 500 kits scolaires remis aux élèves de Pikine-Guédiawaye

Amélioration des compétences en lecture : 500 kits scolaires remis aux élèves de Pikine-Guédiawaye

Le Soleil- Pour améliorer leurs compétences en lecture et mathématiques, des élèves de l’Inspection d’académie de Pikine-Guédiawaye ont symboliquement reçu des kits scolaires.

En partenariat avec l’Inspection d’académie de Pikine-Guédiawaye et avec l’appui de Woodside energy (une compagnie gazière et pétrolière australienne installée au Sénégal), Save the children met en œuvre le projet d’amélioration des compétences en lecture au profit des élèves du primaire et du préscolaire de ces deux départements. Lors du lancement du projet, une vingtaine d’élèves a reçu chacun un kit scolaire à titre symbolique. D’autres, au nombre de 480, vont en bénéficier. Le lancement a eu lieu en présence du directeur de l’Enseignement préscolaire, de responsables de Save the chlidren et de Woodside energy. Le projet s’articule autour de plusieurs points que sont : le soutien des écoles concernées par le programme, la formation des enseignants, leur encadrement et suivi dans la pratique de classe en vue de booster les compétences des élèves en lecture et mathématiques. Le coordonnateur Bassirou Sène a expliqué que ce projet intègre une innovation appelée « Lecture et maths émergents ». Un autre paquet de protection sera également mis en œuvre chez les enseignants dans le domaine de la formation sur la discipline positive, une méthode palliative aux châtiments corporels ou humiliants que certains enfants subissent dans l’espace scolaire. En outre, la formation en genre est prévue en relation avec Enda jeunesse action qui est le partenaire local. Aussi, est-il annoncé la remise de 500 kits scolaires aux élèves de l’académie.

Le démarrage du projet a certes connu un retard de deux mois, mais ses responsables comptent sur l’engagement de tous les acteurs impliqués pour rattraper le temps perdu, tout en recueillant des évidences pour l’étendre aux autres écoles de la zone, voire l’introduire tout bonnement dans le système éducatif sénégalais.Le directeur de l’Enseignement préscolaire, Ousmane Diouf, a estimé que ce projet « contribue au relèvement du niveau des élèves en lecture, discipline constituant le soubassement des enseignements-apprentissages du système éducatif sénégalais ». Selon lui, le partenaire est en phase avec l’objectif numéro un déclaré dans la Lettre de politique générale pour le secteur de l’éducation et de la formation avec une Lettre de politique sectorielle déclinée dans le Programme d’amélioration de la qualité, de l’équité et de la transparence (Paquet). L’inspecteur de l’académie de Pikine-Guédiawaye, Seyni Wade, a déclaré que le projet est venu à son heure dans cette académie qui, a-t-il précisé, a la particularité d’être la deuxième en termes d’effectifs d’élèves et de difficultés liées aux conditions d’apprentissage difficiles. « Nous allons exploiter cette opportunité pour améliorer les rendements scolaires des enfants de cette zone », a promis M. Wade.

À voir aussi

« Les greves cycliques des enseignants cachent d’autres crises »

Pour donner son appréciation de la situation actuelle de l’éducation nationale marquée par des grèves …

Education : Les inspecteurs en grève à partir de lundi

A peine que les enseignants ont levé leur mot d’ordre de grève, les inspecteurs de …