AMELIORATION DES CONDITIONS DE TRAVAIL A L’HOPITAL ABASS NDAO LA VILLE DE DAKAR OFFRE UNE CENTRALE A OXYGENE ET DU MATERIEL

Une centrale à oxygène et du matériel médical  d’une valeur de 453 millions de francs CFA dont un respirateur d’anesthésie, deux fauteuils dentaires, deux appareils de radiographie, quatre respirateurs de réanimation, entre autres. C’est ce que la Ville de Dakar a offert au Centre hospitalier Abass Ndao (Chan). La cérémonie de remise du matériel et l’inauguration de la centrale à oxygène ont lieu hier, jeudi 27 octobre, au sein de l’hôpital en présence du maire de la Ville de Dakar, Khalifa Sall. La centrale à oxygène est, en effet, un «dispositif de modernisation et de sécurisation de la production d’oxygène médical». Composée de trois lignes dont une prioritaire, d’appoint et de secours, elle dispose d’un système de remplissage de bouteilles de volumes différents pour les ambulances, les malades oxygèno-dépendants et les services non encore connectés sur le réseau des fluides médicaux de l’hôpital. Selon le directeur du CHAN, les nouveaux équipements qui permettront de pallier aux dysfonctionnements marqueront «un nouvel élan de leur structure». Il a révélé à l’occasion que «l’hôpital Abass Ndao  dispose d’une chance que les autres hôpitaux n’ont pas, car en plus de bénéficier du soutien du ministère de la Santé et de l’Action sociale, la ville de Dakar les accompagne aussi». Quant au maire de Dakar, Khalifa Sall, il s’agit de moderniser le Centre hospitalier Abass Ndao. Autrement dit, de le doter de tout ce qui est nouveau  pour faire en sorte qu’il soit une «référence et un hôpital d’excellence avant la fin de son mandat». Pour se faire, il faudrait, selon lui, améliorer le cadre de vie pour que le personnel puisse se retrouver dans de meilleures dispositions pour être plus efficace. Il a d’ailleurs invité le personnel à être plus dévoué au travail et lui a avoué qu’il ne peut pas payer les dettes estimées à près de 3 milliards de francs Cfa. Il faut noter qu’un service d’odontologie neuf réalisé sur le budget du CHAN a aussi été inauguré par les autorités qui ont effectué une visite dans les différents locaux.

Voir aussi

Rufisque : 130 malades du Sida introuvables (services sanitaires)

Les chiffres annoncés par le médecin du district sanitaire de Rufisque, sur le nombre de …