téléchargement

AMÉLIORATION DU CADRE DE VIE Guédiawaye Hip-Hop joue sa partition

Pour contribuer à l’amélioration du cadre de vie des populations, Guèdiawaye Hip-Hop pose des actes, en commençant par tenir des campagnes de sensibilisation pour la préservation de l’environnement. Plusieurs espaces publics ont été réhabilités à travers des opérations de balayage depuis la création de cette structure.
Dans la commune de Wakhinan Nimzath, Guèdiawaye Hip-Hop mobilise les jeunes de la banlieue qui s’activent dans le métier de la musique, le transfert des valeurs plus que citoyennes à travers des jalons posés pour l’amélioration du cadre de vie des populations. D’après Malal Almamy Talla, alias « Fou Malade », qui dirige cette structure, « l’objectif du mouvement qui a été appuyé par des partenaires comme l’Union européenne (Ue) vise à développer la culture urbaine. Il est là pour accompagner des jeunes dans leurs pratiques urbaines. Des séances de formation sont pour le moment offertes à certains jeunes de la banlieue pour lutter contre le chômage, entre autres. Des campagnes de sensibilisation sont organisées périodiquement pour la préservation de l’environnement, en nettoyant certains espaces pour aussi exhorter les populations à adopter des comportements citoyens pour le changement ». Et de renchérir : « Un message fort doit encore véhiculé à l’endroit des autorités par rapport à leurs responsabilités pour soutenir les jeunes. Mais aussi, pour que des réponses aux besoins des populations soient apportées dans l’engagement de la citoyenneté à travers la création des infrastructures culturelles pour lutter contre la délinquance et mettre fin à l’insalubrité ».
Selon toujours Malal Almamy Talla, « pour que ce rêve se réalise, une foire civico Hip-Hop a été créée. Elle consiste à faire la promotion de la culture urbaine qui est le moteur d’initiatives citoyennes ». Et de poursuivre : « C’est la deuxième fois qu’une manifestation du genre a été organisée. Pour conscientiser l’opinion pour cette seconde édition, beaucoup de programmes seront mis en œuvre, d’où l’importance visée sera l’intégration des volontaires dans le combat ». Poursuivant son propos, il ajoute : « Les responsabilités restent partagées par les populations et les autorités concernant l’amélioration des cadres de vie de toutes les couches ».
Pendant plusieurs jours, beaucoup d’activités seront organisées par Guèdiawaye Hip-Hop dans la commune de Wakhinan Nimzath pour véhiculer des messages à travers l’engagement citoyen pour sensibiliser l’opinion par rapport au changement de comportement et l’amélioration du cadre de vie.

Sada Mbodj

Voir aussi

ousmane-sow-000_par8176555_0

Mort d’Ousmane Sow, le sculpteur de l’esprit et de la matière

Rfi.fr- Le sculpteur Ousmane Sow, surnommé « l’Auguste Rodin du Sénégal », est mort ce …