ACTUALITE

Aménagement de la forêt classée de Mbao- Le colonel Baidy Ba appelle à sa protection

  • Date: 1 juin 2015

 Directeur des eaux et forêts, de la chasse et de la conservation des sols, le Colonel Baidy Ba a appelé, hier, les populations de Dakar et de sa banlieue à la protection de la forêt classée de Mbao. Ce, dit-il, en vue de la réalisation d’un plan d’aménagement.

Le Colonel Baidy Ba, directeur des eaux et forêts, de la chasse et de la conservation des sols, a réitéré, hier, son invitation aux populations de Dakar et de sa banlieue à la protection de la forêt classée de Mbao. Ce, dit-il, pour la réalisation d’un plan d’aménagement. S’exprimant à l’occasion d’une randonnée pédestre organisée par ses services, en collaboration avec l’Agence de promotion des investissements et des grands travaux (Apix), le Colonel a déclaré : «nous sommes ici à la forêt classée de Mbao pour lancer un message qui concerne encore une fois sa protection. En effet, cette randonnée pédestre est une occasion pour nous de rassembler toutes les populations de la banlieue et celles venues de Dakar, auxquelles nous disons que nous devons protéger cette forêt  classée qui fait 700 hectares et qui aujourd’hui, fait l’objet d’un plan d’aménagement de la direction des eaux et forêts financé par l’Apix et la Banque mondiale.»

Installations d’utilité publique

Le directeur des eaux et forêts, de la chasse et de la conservation des sols a saisi cette occasion pour indiquer que le plan en question va, à terme, doter la forêt d’installations d’utilité publique. A l’en croire, c’est un plan qui prévoit aujourd’hui beaucoup d’activités, entre autres socioéconomiques, socio-récréatives, avec notamment l’érection d’un parc sportif et d’un parc animalier. Ce qui va à terme en faire un lieu de détente pour les populations de Dakar. Sur les problèmes posés par les occupations illégales notées dans ladite forêt, le colonel Ba a rétorqué que le plan d’aménagement va aider à trouver des solutions. Selon lui, toutes les occupations illégales ont été identifiées. Et les occupants seront mis sur d’autres sites. «Il y aura des blocs bien définis dans lesquels, il est prévu, entre autres, des périmètres maraichers, des plantes médicinales», a renseigné le Colonel Baidy Ba.

Cheikh Moussa SARR

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15