Accueil / POLITIQUE / Quand “les américains” se mêlent de l’affaire Khalifa Sall

Quand “les américains” se mêlent de l’affaire Khalifa Sall

A travers sa section américaine Manko Taxawou Sénégal dénonce les excès du Président Macky Sall et son régime, concernant l’affaire Khalifa Sall, auprès du Sénat et du département américain par le biais d’une lettre incendiaire.

Ces sénégalais déplorent leurs inquiétudes au sujet de l’état actuel de la démocratie et de la primauté du droit au Sénégal.

Naturellement, il est impossible de ne pas citer comme exemple le cas de khalifa Sall et la partialité de la justice sénégalaise.

« Pendant deux décennies, le Sénégal n’a pas eu de prisonniers politiques. Aujourd’hui M. Khalifa Sall, Maire de Dakar, est emprisonné pour avoir défié le pouvoir du Président. Son seul crime est d’avoir une ambition présidentielle. Tous ses adversaires, candidats potentiels a l’élection présidentielle de 2019 sont harcelés, réduit au silence, emprisonnés ou même exilés », fulminent-ils.

Le processus électoral et les échos liés aux derniers législatives : carte d’identité et privation de vote de plus de deux millions de personnes ayant émaillé ces joutes ont été déposés sur la table des américains.

Pendant ce temps à Dakar, le Maire et ses avocats seront devant la Cour Suprême mercredi pour y déposer un pourvoi afin d’obtenir une libération de leur client élu nouvellement député.

À voir aussi

Soutien du Conseil de Paris à Khalifa L’Apr dénonce une ingérence

Agacement au sein de l’etablishment APR après la sortie du Conseil de Paris, apportant son …

Procès Khalifa Sall Le M23 en appelle à la responsabilité des juges

A quelques heures de l’ouverture du procès de Khalifa Sall, la COS/M23 exprime ses inquiétudes …