Accueil / Education / Amicale des élèves et étudiants de Nguidjilone : Les exigences des études supérieures expliquées aux nouveaux bacheliers

Amicale des élèves et étudiants de Nguidjilone : Les exigences des études supérieures expliquées aux nouveaux bacheliers

Le Soleil- L’Amicale des élèves et étudiants de Nguidjilone (Ameen) a organisé, le 24 février 2018, à l’Ucad, la cérémonie d’accueil de ses nouveaux bacheliers. Lors de cette rencontre, tenue en partenariat avec la Coalition nationale pour l’éducation pour tous (Cnept), les étudiants ont bénéficié de conseils sur l’enseignement supérieur.

Pour permettre aux nouveaux bacheliers ressortissants de la commune de Nguidjilone de bien démarrer leurs études universitaires, une cérémonie d’accueil a été organisée le 24 février 2018. Lors de cette rencontre, suivi d’un symposium sur l’enseignement supérieur, les étudiants de cette commune ont eu droit à un renforcement des capacités de la part de la Coalition nationale pour l’éducation pour tous (Cnept) pour leur permettre de maîtriser les rouages des études universitaires. Le président de cette structure, Silèye Gorbal Sy, a demandé aux étudiants de s’armer de patience et de courage dans les études supérieures qui sont difficiles mais débouchent souvent sur une consécration.

« Notre coalition, qui œuvre inlassablement pour un espace scolaire et universitaire apaisé, mène régulièrement des activités traversant toutes les formes d’éducation, du préscolaire au supérieur.

C’est pourquoi nous nous engageons pour la réussite des nouveaux bacheliers », a soutenu le président de la Cnept. Il a estimé que, « malgré les efforts consentis par l’Etat dans le financement et l’élargissement de la carte universitaire, l’enseignement supérieur connaît des difficultés comme la révision du statut des personnels, l’attribution des bourses, leur renouvellement, l’hébergement et les conditions de vie dans le campus ».

214.980 bacheliers au Sénégal de 2012 à 2016

Selon Silèye Gorbal Sy, les statistiques montrent que le nombre de bacheliers de 2012 à 2016 est de 214.980, soit 37 % des 579.189 bacheliers que le Sénégal a formés de 1960 à nos jours.

Le parrain de la cérémonie, Amel Thiam, a remercié les étudiants pour ce choix « qui est une source de récompense et de motivation à accompagner les jeunes ». Il a exhorté les nouveaux bacheliers de Nguidjilone à marcher sur les traces de leurs devanciers. Même avis chez le conseiller spécial du président de la République, Boubacar Siguini Sy, qui a demandé aux nouveaux bacheliers de « prendre le bon chemin pour ne pas se perdre en faisant vite ». Il a rappelé que le président de la République a mobilisé le double de ce qui a été investi dans le secteur de l’enseignement supérieur depuis l’indépendance, entre 2012 à 2017, en y injectant 400 milliards de FCfa. M. Sy a aussi appelé les étudiants de Nguidjilone à s’inspirer du président Macky Sall, originaire de ce village de par sa mère.

Quant au maire de la commune, Sada Ndiaye, il a conseillé aux étudiants de croire à leur potentiel, « car il n’y a rien d’extraordinaire pour la réussite ». Il s’est offert en exemple aux jeunes en rappelant son parcours d’étudiant à la Faculté de Droit à sa nomination en tant que ministre en passant par les postes, la direction du Coud, son élection comme député, etc. Le président de l’Amicale des élèves et étudiants de Nguidjilone, Amadou Mamadou Sall, s’est félicité de ce symposium qui a permis aux nouveaux bacheliers de savoir ce qui les attend à l’université. Il a assuré que l’amicale ne ménagera aucun effort pour mettre les étudiants dans de bonnes conditions.

Oumar KANDE

À voir aussi

Concours polytechniques: Le Lycée scientifique d’Excellence de Diourbel en tête

Après sa brillante participation au concours général 2018, le Lycée scientifique d’Excellence de Diourbel (LSED) …

Année invalide à l’UGB pour 4 UFR !

Quatre UFR de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis vont reprendre l’année académique sans être considérés …