ACTUALITE

Emission « Pencum rewmi »- Aminata Mbengue Ndiaye, ministre de l’élevage :  » Nous avons reconduit les mêmes procédés que l’année dernière « 

  • Date: 30 août 2015

REWMI.COM-Madame Aminata Mbengue Ndiaye, ministre de l’élevage, était l’invitée de l’émission « Pencum Rewmi » de la radio Rewmi fm (97.5) ce samedi 29 août 2015. Avec le journaliste Modou Mbacké Niang, elle a parlé des réalisations de son ministère, mais aussi des perspectives. Avec l’approche de l’ Aid El Fîtr communément appelé Tabaski, le prétexte était tout trouvé pour évaluer l’édition 2014 et parler de celle de cette année qui sera célébrée dans quelques semaines. La présidente du mouvement national des femmes du Parti socialiste, première secrétaire générale adjointe du parti est revenue sur le compagnonnage du PS avec ses alliés dont le parti présidentiel. En fin, l’ancienne championne du Sénégal de Poids, recordwoman pendant 10 ans, et médaillée de bronze aux jeux africains de Lagos a donné son avis sur la participation des Lions à l’Afrobasket masculin qui se tient en Tunisie.

Bilan de la Tabaski 2014

 » La préparation était difficile parce que les gens avaient beaucoup spéculé sur une probable pénurie de mouton. C’est l’occasion pour moi de féliciter les éleveurs du Sénégal. On avait besoin de 742 000 moutons l’année dernière, à la fin de l’opération, nous avons eu à peu près 98 000 invendus. C’était difficile pour certains éleveurs qui avaient beaucoup investi pour ne vendre assez au bout du compte. Mais tout compte fait, il est préférable qu’il y’ai un excédant de moutons qu’une pénurie. C’est pourquoi nous avions pris des mesures allant dans le sens de les encourager. Nous les avons aidés à retourner leur bétail en leur donnant des centaines de litres de gasoil ».

Etat de la situation à quelques semaines de la Tabaski.

 » Nous avons reconduit les mêmes procédés que l’année dernière. Nous avons rencontré des éleveurs lors de nos tournées. Certains d’entre eux ont commencé déjà à préparer activement l’opération. l’Etat a subventionné l’aliment du bétail, c’est ce qui a empêché le bétail de se décimer selon certains éleveurs. 3,2 milliards, c’est le montant dégagé par l’Etat pour assister les éleveurs. Ce n’était pas évident. C’est l’occasion de remercier le président de la République. Le Sénégal n’est pas encore à même d’être autosuffisant en moutons. On est à 3,5 millions de têtes pendant que des pays comme le Niger en sont à 15 millions ».

 » Depuis un an, nous avons mis en place un programme spécial pour l’augmentation de la production nationale. mais aussi pour changer la physionomie des moutons. il y’a aussi le projet d’appui aux filières agricoles (Pafa) financé par le Fida. L’acheminement des moutons vers le Sénégal ne posera pas de problème. Les conflits dans la sous région ne datent pas d’aujourd’hui et pourtant, les moutons sont toujours arrivés. Tous les dispositifs qui devaient etre pris, l’ont été, surtout avec les autorités maliennes. Pour ce qui est de l’impraticabilité des routes, les camionneurs sont assez intelligents pour contourner les mauvaises routes. Et depuis un certain temps, nous travaillons avec le ministère des infrastructures dans ce sens.

Tracasseries dénoncées par les transporteurs Sénégalais

 » Au Mali, nous avons eu la bonne information, c’est à dire la taxe PDG comme ils l’appellent la-bas (Police Douane Gendarmerie), n’est payable qu’une seule fois. 40000 f cfa sont versés à un transitaire, par nombre de moutons et non par camion, comme le pensaient les transporteurs, et 3000 f cfa à un facilitateur.

Vol du bétail

 » La lutte contre ce fléau fait partie des premiers combats du chef de l’Etat. Le vol du bétail est criminalisé maintenant par une loi. On est au stade de la vulgarisation de cette loi. On va vers une tournée de sensibilisation de tous les chefs de villages du Sénégal. Ils connaissent tous, les voleurs du bétail qui cohabitent avec eux. Avec cette loi, le vol du bétail a reculé dans certaines zones. C’est l’occasion de féliciter les associations qui luttent contre cette forfaiture, mais aussi la gendarmerie.

Compagnonnage PS/APR

 » Depuis le mois d’avril 2012, nous travaillons ensemble avec le président de la République Macky Sall. Nous sommes en train, en ce qui nous concerne, de bien faire le travail à nous confié. Même si on travaillait pour le compte de notre parti, on ne ferait pas mieux que ce que nous sommes en train de faire pour le compte de la coalition. Nous travaillons pour le Sénégal mais pas pour Macky Sall, ni pour Ousmane Tanor Dieng, encore moins pour aucun parti ni coalition. Le parti socialiste n’en est pas encore à la candidature. Le moment venu, nous aviserons. Je veux des résultats pour moi même pour la postérité. Le Parti socialiste ne sera jamais dans l’impasse. On est un très grand parti.

https://soundcloud.com/balak-3/emission-pecc-rewmi-aminata-mbeungue-ndiaye-du-29-08-2015

 

 

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15