Accueil / ACTUALITES / Et si on en parlait… Aminata Touré accélère sa cadence

Et si on en parlait… Aminata Touré accélère sa cadence

Après son limogeage de la Primature, Aminata Touré a disparu de la circulation politique. Ruminait-elle une colère contenue contre Macky Sall qui lui a indiqué la voie de la sortie surtout en raison du revers électoral qu’elle a subi à Grand-Yoff ? Certains l’insinuaient. Mais elle a réapparu de la scène. Macky Sall l’a nommée Envoyée spéciale, on ne sait où, la casant dans une sinécure virtuelle fait d’attributions ténébreuse et de préséance.

Comme pour le gratifier de sa reconnaissance pour l’avoir recyclée, elle est devenue alerte et aux aguets, s’en prenant à quiconque, le critique ou le contrarie. De tous le staff de Macky Sall, elle est la plus prompte à griffer les gens de l’opposition, particulièrement les candidats futurs ou virtuels à la présidentielle. Elle est devenue violente, agressive, réactionnaire, transformant ses ongles en griffes pour lacérer les audacieux et les téméraires qui envisagent de disputer à Macky Sall le fauteuil présidentiel et les partisans du Non au référendum.

À Khalifa Sall, Abdoul Mbaye, Idrissa Seck, elle se montre d’une férocité verbale inouïe et apporte des répliques personnalisées comme on en voit dans les querelles de femmes au marché.
N’ayant malheureusement pas réussi à démarrer la cadence qu’elle promettait et s’engageait à accélérer à la tête du gouvernement du Sénégal, elle se rachète avec beaucoup d’entregent et de zèle dans l’accélération de la cadence politicienne par une réplique immédiate et spontanée à ceux qui critiquent, attaquent et rejettent les réformes proposées par Macky Sall.

Les observateurs remarquent que depuis le début de la controverse, elle est aux premières loges de la réaction contre les adversaires. Mais sa grande erreur est la personnalisation du débat. Elle accuse Khalifa Sall d’avoir bénéficié de l’argent du dopage.

Certes, Aminata Touré est une femme d’autorité. Elle ne renonce à aucun combat si elle croit que la cause en vaut la peine. Mais son caractère brut et sa nature émotionnelle l’amènent à réagir avec une brutalité qui l’éloigne de la mesure et de la modération. C’est pourquoi, elle est d’ailleurs en conflit avec quelqu’un. Autoritariste, elle déteste elle-même obéir mais tient à se faire obéir. Et gare à la personne qui ose lui dire ses quatre vérités. Il est donc évident qu’elle se mette aux aguets comme une lionne qui épie un impertinent dans la brousse.

C’est ainsi qu’avec le référendum elle accélère bien sa cadence dans la réplique politicienne. Elle cible des personnes et les lacère, contribuant, sans le savoir, à leur donner de la visibilité.

Mais ainsi est Aminata Touré : emportée, querelleuse et bagarreuse, elle est capable de se dévouer jusqu’à la mort pour la défense d’une cause à laquelle elle croit. La cause du référendum en est une et elle accélère bien sa cadence pour le triomphe du ”Oui”. Mais de quelle manière !

Le Piroguier

Share This:

À voir aussi

REFONTE TARDIF DU FICHIER,  PLETHORE DE LISTES, HIVERNAGE…. Ces législatives sont mal engagées !

REWMI.COM- Les législatives de juillet prochain sont vraiment mal engagées. La date a été sans aucun …