POLITIQUE

AMINATA TOURÉ « Les populations ont su distinguer la bonne graine de l’ivraie »

  • Date: 21 mars 2016

Après sa victoire à Grand-Yoff devant Khalifa Sall, Aminata Touré a tenu un point de presse pour s’exprimer sur sa victoire. « Je pense que tous les politiciens doivent tirer une grande leçon de ce référendum. Les populations sénégalaises sont matures et elles comprennent les enjeux. Malgré l’énorme campagne de désinformation et d’intoxication, les populations ont su distinguer la bonne graine de l’ivraie. Alors, il faut saluer ce nouvel élan de citoyenneté. Il y a eu une grande victoire à Grand-Yoff, c’est dire qu’il faut se rapprocher davantage de la population et travailler avec elle dans le sens de ses intérêts. Je voudrais féliciter tous nos alliés de Benno Bokk Yakaar (BBY). Comme un seul homme ou comme une seule femme, nous sommes allés à l’assaut de l’électorat, nous avons fait maison par maison, salon par salon etc. Nous avons discuté avec les leaders d’opinion, avec les hommes, avec les femmes et les jeunes. Cela a payé et aujourd’hui nous en sommes à l’aise », déclare l’ex-Premier ministre. Sur la revanche prise devant Khalifa Sall, Mimi Touré de répondre : « J’ai entendu Khalifa Sall dire, ce matin, que ”kou beuré moy danou, beuré neu dane na niou ko ». Je l’avais dit en 2014, seul celui qui monte à cheval tombe de cheval. Nous sommes remontés sur le cheval et nous avons la victoire. Nous allons renforcer notre alliance avec Benno Bokk Yakaar (BBY), car chaque composant a donné du sien et l’engagement a été ressenti partout. Je remercie mes camarades de l’Apr qui ont été ouverts envers nos alliés. Je voudrais aussi féliciter notre président de comité électoral, Me Ousmane Sèye, qui a fait un excellent travail. La politique maintenant, c’est cela, c’est avoir la confiance et le sens de partager pour pouvoir convaincre les populations. Il y a une leçon d’éthique que les populations ont adressée aux politiciens classiques. Je l’ai dit tout à l’heure, on a tout dit avec ces réformes par exemple que le président voulait promouvoir l’homosexualité et affaiblir la religion, etc. Mais tout cela a été dégagé d’un revers de main et le Oui a été triomphant y compris dans la Commune de Grand-Yoff mais aussi à Dakar. Ils avaient dit que si le Non gagne, le président devrait en tirer des conséquences, je leur dis aujourd’hui c’est à eux de tirer des conséquences de leur défaite. Maintenant, ce qu’il faut faire, c’est qu’il faut, à partir de lundi, retourner au travail. Ce pays ne peut avancer que quand les gens travaillent. La politique politicienne ne peut pas être un métier. Ceci étant, comme le président l’a dit, il va continuer à tendre la main aux opposants parce que dans les 15 points, il est prévu que l’opposition aura un chef. Dans ce cadre, j’invite tout le monde, y compris le camp du NON, à venir rejoindre la table de négociations. Maintenant, ils connaissent leur poids dans le pays, alors ceci constitue une bonne leçon pour les ego respectifs. Il faut se consacrer à l’intérêt national et l’intérêt général. Quand ils auront digéré leur défaite, ils sauront que le Sénégal reste un pays de dialogue. Le Président Macky Sall reste un homme de dialogue et leur tend la main, qu’ils viennent tout en connaissant leur poids. Nous allons nous retrouver entre sénégalais que ça soit ceux qui ont voté Oui ou ceux qui ont voté Non, parce que nous sommes tous des concitoyens et nous vivons tous ensemble dans notre cher pays le Sénégal. Je me félicite et je félicite le camp du Non parce qu’à Grand-Yoff nous n’avons dénoté que des incidents minimes, alors nous nous en félicitons ! »

 

Comments are closed.

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15