ACTUALITE

Amsatou SOW Sidibé théorise le report

  • Date: 25 février 2016

La présidente du Parti politique CAR/Leneen a rencontré, hier, la presse, à son domicile au Point E, pour  donner son opinion sur le référendum. Pour l’ex-ministre conseiller, le référendum est une farce et qu’elle compte  le boycotter.

D’emblée, Amsatou Sow Sidibé estime que le référendum n’est pas une urgence. « Les priorités sont ailleurs », a-t-il souligné. Non sans préciser qu’à partir du moment où le président de la République « renonce à réduire son mandat en cours, on ne peut pas comprendre cette précipitation à organiser un référendum qui va remettre en cause des points clés de notre loi fondamentale. » Ce qui lui fait dire que c’est un référendum escamoté, un forcing. Sous ce rapport, le Pr Sidibé lance un appel au président de la République pour qu’il reporter ce « simulacre » de référendum puisque, dit-elle,  la question la plus importante du référendum a été élucidée. Par conséquent, elle exhorte l’ensemble des forces vives du pays à boycotter le référendum. Car, à son avis, ce  n’est pas un vote utile. Par ailleurs, ajoute-t-elle, le peuple sénégalais doit être informé et sensibilisé sur le projet définitif de constitution afin d’éviter toute surprise désagréable et parer à toute éventualité. Avant de poursuivre : « En dehors de la révision du mandat, tous les autres points de la réforme peuvent être soumis à l’Assemblée nationale en utilisant la voie parlementaire. » Elle a même promis d’envoyer une lettre ouverte à l’ensemble des députés pour qu’ils prennent leur responsabilité en déposant de toute urgence, sur la table du Président de l’Assemblée nationale, une proposition de loi sur les quatorze (14) propositions faites par le président de République. Par ailleurs, elle a attiré l’attention  sur deux questions relatives à la réforme constitutionnelle. D’abord, sur la place dérisoire accordée aux droits culturels dans le projet de réforme. Ensuite, il est prévu que le candidat à l’élection présidentielle doit être âgé de soixante-quinze (75) ans au plus le jour du scrutin. Cette proposition tient-elle compte de l’âge du Président de l’Assemblée nationale si on sait que ce dernier assure l’intérim en cas de vacance du pouvoir, s’interroge-t-elle, dépitée.

Khady Thiam COLY (Stagiaire)

Numéros Utiles

Indicatif Sénégal (de l’étranger) :

221

Renseignements :

12 12

Horloge parlante :

15

Aéroport :

33 869 50 50 / 33 628 10 10

Sénélec (dépannage) :

33 867 31 00

Sénélec (délestage BCC) :

33 839 94 35

SDE (dépannage) :

800 11 11

Sonatel (dérangement) :

13

Hotline Orange :

41 41

Commissariat Central :

33 823 25 29 / 33 823 71 49

Gendarmerie num vert :

800 20 20

SOS MEDECINS :

33 889 15 15

SUMA ASSITANCE :

33 824 24 18 / 33 824 60 30

POMPIERS :

33 823 03 50

Centre anti poison :

818 00 15 15