Accueil / Uncategorized / Amy Mbacké THIAM : ‘J’avais intérêt à gagner pour ne pas prêter le flanc à mes détracteurs’

Amy Mbacké THIAM : ‘J’avais intérêt à gagner pour ne pas prêter le flanc à mes détracteurs’

La spécialiste sénégalaise du tour de piste Amy Mbacké Thiam a confié à l’Aps qu’elle ‘avait intérêt à remporter’ le 400 m couru samedi au meeting de Dakar, ‘notamment pour ne pas prêter le flanc’ à ses détracteurs.

Source: Aps
‘Je n’avais pas couru l’année dernière pour les raisons que vous savez. Si je reviens cette année pour me faire battre devant mon public, je serais jetée en pâture et certaines personnes auraient vite fait de dire qu’on savait qu’elle était finie’, a-t-elle précisé au lendemain de sa victoire acquise au stade Léopold Sédar Senghor.

Absente de l’édition 2006 du Grand Prix de l’Iaaf de Dakar pour un désaccord sur sa prime de participation, Amy Mbacké Thiam a trouvé un accord après des négociations pour prendre part à l’édition de 2007, dont elle a été la principale animatrice.

Insistant sur ‘l’intérêt qu’elle avait de remporter cette course’ devant ses supporters ‘qui étaient venus très nombreux’, la championne du monde 2001 du 400m espère avoir ‘joué sa partition pour donner du plaisir et la fierté au public. J’avais la pression, mais c’était du positif parce qu’en entrant pour l’échauffement, j’ai senti que le public avait besoin que je remporte cette course’, a-t-elle expliqué. Elle a souligné avoir disputé ‘l’une des courses les plus difficiles’ de sa carrière d’athlète.

La native de Kaolack, qui a représenté l’Afrique sur le tour de piste féminin à la dernière coupe du monde d’athlétisme tenue en septembre dernier à Athènes (Grèce), a souligné ‘n’avoir jamais eu autant de pression sur les épaules. Mes signes en direction du public pendant l’échauffement étaient une manière pour moi de gérer la pression’, a-t-elle dit, rappelant ‘avoir su transformer cette pression en une motivation supplémentaire’. Et pour cette raison, la médaillée de bronze aux championnats du monde de Paris de 2003 à Paris sur le 400 m se dit ‘soulagée’ dimanche matin après avoir vu la réaction du public et reçu les félicitations des dirigeants après sa victoire. Dans le lot de ces dirigeants, elle a cité les présidents Lamine Diack (Iaaf), Momar Mbaye (Fsa), Pape Diop (Assemblée nationale) et Doudou Wade (président du groupe parlementaire libéral et démocratique). ‘Comme le public, tous ces dirigeants étaient sincèrement heureux et très contents de ma victoire. Et ce bonheur est incommensurable’, a-t-elle commenté.


À voir aussi

Ziguinchor après la pluie : Poubelles et ordures ménagères envahissent les rues

Des pluies fortes s’abattent depuis quelques jours à Ziguinchor. Poubelles et ordures ménagères ont fini …

Report de l’inauguration de Masslikoul Jinaan» : Serigne Khassim Mbacké menace

L’information selon laquelle l’ouverture de la grand mosquée mouride de Dakar, «Massalikoul Jinaan»,  est remise sine …