Accueil / Insolites / Une ancienne Miss condamnée pour terrorisme

Une ancienne Miss condamnée pour terrorisme

Ce mercredi 16 août, une ancienne candidate au concours Miss Carnon 2014 a été condamnée pour apologie du terrorisme.

Un scandale chez les Miss. Ce mercredi 16 août, la justice a condamné la deuxième dauphine du concours de Miss Carnon 2014, à trois ans de réclusion dont une année avec sursis. L’ancienne Miss convertie il y a un an à l’islam avait prêté allégeance à Daesh et avait incité ses amis via Facebook à faire le djihad. Laetitia a également écopé d’une mise à l’épreuve pendant trois ans au cours desquels elle devra se soigner mais également décrocher un travail. Avant de se rendre à l’étranger, elle devra par ailleurs obtenir l’autorisation d’un juge d’application des peines.

Face à la justice, la jeune femme de 26 ans a malgré tout assuré « avoir changé, modifié son état d’esprit ». « La question est de savoir si ce changement qu’elle allègue est réel ou n’est que superficiel » s’interroge le représentant du ministère public. En plus des messages postés sur sa page Facebook, Laetitia avait en sa possession un téléphone dans lequel on peut trouver « des photos de femmes et d’enfants en niqab ou en burqa, des fichiers audios de chant à la gloire de l’Etat islamique, des vidéos d’un enfant qui décapite une poupée, des images d’attentats et de décapitations de prisonniers » a expliqué le président. Elle avait comme projet de fuir vers la Syrie, l’Irak ou encore le Yémen et d’épouser un Tunisien. « Je cherchais quelque chose que je n’avais pas et j’ai rencontré ces gens-là qui étaient gentils, me portaient de l’attention. Au fil du temps, ces gens-là ne se sont pas révélés si gentils » s’est expliquée la jeune femme qui se dit désormais dans un tout autre état d’esprit.

« Je l’ai vue changer » témoigne sa mère

Qualifiée de « jeune femme paumée » et de « proie facile » par son avocat, Laetitia a eu une adolescence plutôt compliquée comme l’a fait savoir sa mère au micro de France Bleu Hérault. A partir de ses 13 ans, elle s’est mise à consommer de la drogue et à fuguer. Elle a d’ailleurs été arrêtée plusieurs fois pour violences sur la voie publique ou vandalisme y compris dans les églises. Sa mère était au courant de la conversion de sa fille à l’islam, recrutée à la mosquée de Lunel (Hérault). « Je l’ai vue changer, elle parlait religion, arabe, s’habillait en noir » confie-t-elle. Sur les réseaux sociaux, Laetitia se faisait appeler Kenza. Elle avait délaissé les robes de Miss pour la burqa.

À voir aussi

Un spray nasal pour lutter contre… l’addiction aux jeux de hasard !

Des chercheurs finlandais ont fait appel à des volontaires pour ce traitement surprenant. Un pschitt …

Montpellier : des sangliers en pleine rue

La petite famille a été immortalisée à l’arrêt de bus. Les clichés ont fait le …