Accueil / ACTUALITES / ANCIENNE PERMANENCE DU PDS Un lieu mythique abandonné à son triste sort

ANCIENNE PERMANENCE DU PDS Un lieu mythique abandonné à son triste sort

Dès qu’ils ont pris le pouvoir, les libéraux ont abandonné leur ancienne permanence située dans le quartier populeux de Fass. Ils en ont construit un tout neuf à Sacré-Cœur, le quartier dit des «nouveaux riches».

Il est 13 heures 20 minutes. Nous sommes à Fass Delorme, boulevard Dial Diop, en face de la Place de l’Obélisque. Sous un soleil de plomb, les voitures passent dans tous les sens, menant au centre-ville ou au sens contraire. Nous faisons face à une maison aux murs peints en bleu. Ce sont les couleurs du Parti démocratique sénégalais (Pds). Le lot n°6 de cet alignement de murs bien soignés fait exception par sa vétusté. On est accueilli par une pancarte au fond jaune et sur laquelle sont posés les sigles du parti. Elle est placée juste à l’entrée de cette maison en ruines. Pas de fenêtres, pas de plafond.

On est plus au fait de cet état quand on est à l’intérieur de cette ancienne maison qui a révélé au grand public, l’opposant Abdoulaye Wade. A l’entrée du siège, se trouve une table en fer. La porte, en fer et aux couleurs jaunes, est bien fermée. Entre les grilles, on peut voir une salle complètement abandonnée. Plusieurs tas de gravats et d’immondices sont entassés dans cet endroit. Les fenêtres sont posées à même le sol. Le plafond laisse entrevoir le ciel bleu en cette période hivernale. Les dalles n’ont pas tenu. On voit le fer rouillé, qui avait sous-tendu ces dalles, lâché par le béton. Les fenêtres sont entrouvertes.

Nous sommes apostrophés par un homme habillé d’un grand boubou assorti d’un T-shirt blanc à l’effigie de son «champion» : Abdoulaye Wade.

Cet homme est un militant des premières heures du Pds. Et cet endroit est sa place préférée. Il y passe le reste de son temps. «Je suis au Pds depuis 1974», a confié M. Fall dont la carte de membre porte le matricule n°74. M. Fall ne tarit pas d’éloges sur le président de la République qui ne lui a pourtant jamais rien donné en monnaie d’échange. «A chaque fois qu’il y a une activité du Pds, je paie de mon argent pour y participer». Pour étayer ses propos, il prend le cas du dernier meeting organisé à l’ancienne piste sur la Vdn. «J’ai dépensé 2000 F pour aller assister à ce grand événement», raconte-t-il.

«Le président de la République n’a jamais voulu voir le siège mythique du Pds être dans cet état», confie notre interlocuteur qui ajoute que le Secrétaire général du Pds a promis de refaire cette maison pour en faire une «grande salle de conférence du Pds». Et «c’est sûr qu’il va le faire parce que c’est un symbole», jure M. Fall assurant qu’«ici, c’est la vraie permanence, celle que les vrais militants connaissent». Et notre guide de raconter comment la maison a été conquise par le chef de file du Pds.

Du cabinet à Colobane

Le Pds a quitté le cabinet de l’avocat Abdoulaye Wade pour migrer vers le quartier de Fass, tout près de la Place de l’Obélisque, sis à Colobane. «Au début de la création du Pds, les activités se tenaient dans le cabinet de l’avocat Abdoulaye Wade, vers la police centrale de Dakar», a raconté ce militant de la première heure du premier parti après l’ère du monopartisme. «C’est plus tard que le local a été déplacé à Colobane». A l’en croire, cette localité de Dakar a été choisie pour abriter le Pds parce qu’elle constituait un carrefour qui pouvait être facile d’accès pour tout le monde.

La maison appartenait selon lui à une famille du nom de Seydi. «Abdoulaye Wade a fini de dédommager les propriétaires de la maison dont une partie a été pendant un moment, louée à Wade pour les besoins des activités de son parti», informe- t-il. Parmi ceux qui ont dirigé la permanence du Pds, M. Fall citera Ousmane Ngom (différent de l’actuel ministre), le commissaire Ablaye Mbaye et Badara Diop, entre autres.

La Tribune

À voir aussi

Sonko va déballer

S’il y a quelqu’un qui trouble présentement le sommeil des autorités étatiques, c’est bien Ousmane …

Ponctions sur les salaires: Innoncence Ntap Ndiaye applaudit IMF

La présidente du Conseil du dialogue social Mme Innocence Ntap Ndiaye donne son avis sur …